19 Octobre 2017

Afrique Centrale: Ouverture à Brazzaville d'un double sommet sur les Grands lacs et la paix en RDC

En présence de ses homologues Joao Lourenço d'Angola, Paul Kagamé du Rwanda, Edgar Lungu de Zambie, Joseph Kabila de la Rd-Congo et Archange Touadéra de Centrafrique, le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, a ouvert, ce 19 octobre, à Kintélé, banlieue nord de Brazzaville, le 7è sommet ordinaire de la Cirgl (Conférence internationale de la région des Grands lacs). Immédiatement après, s'ouvrira la réunion de haut-niveau du mécanisme de suivi de l'accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération en RDC et la région.

Intervenant tour à tour, le secrétaire exécutif de la Cirgl, Zacharie Muburi-Muita; le président de la commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat; le représentant du secrétaire général de l'Onu, Saïd Djinit; Joao Lourenço qui vient de passer la présidence de l'organisation à Denis Sassou N'Guesso, ont tous appelé à plus d'unité et concertation au sein de l'espace des Grands lacs, pour mieux affronter les défis sécuritaires et de développement.

La Cirgl reproupe l'Angola, le Burundi, la RCA, le Congo, la RDC, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, le Tchad, la Tanzanie et la Zambie.

Congo-Brazzaville

Le pays signe un accord avec le HCR sur les déplacés dans le Pool

Le Congo, qui compte des milliers de déplacés internes à cause des violences dans le Pool, mais… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.