19 Octobre 2017

Cameroun: Normalisation - Ce que la ville peut en tirer

interview

« Les normes rendent les villes plus intelligentes ». C'est le thème retenu pour l'édition 2017 de la Journée mondiale de la normalisation, célébrée samedi 14 octobre dernier.

L'idée étant d'édicter et de mettre en pratique des normes qui soutiennent le développement de solutions sur mesure, qui peuvent être adaptées aux circonstances particulières d'une ville donnée.

Notamment un approvisionnement en eau douce suffisant, l'accès universel à une énergie plus respectueuse de l'environnement, la possibilité de se déplacer efficacement, un climat de confiance et de sécurité, etc. Sur le cas spécifique des villes du Cameroun, CT est allé à la rencontre d'Ernest Gbwaboubou, ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique (MINMIDT).

Interview

« La normalisation au Cameroun a pris un sérieux envol »

Ernest Gbwaboubou, ministre des Mines, de l'Industrie et du Développement technologique.

Monsieur le ministre, quel peut être le rôle des normes dans l'émergence des villes dites « intelligentes » ?

Le thème de la Journée mondiale de la normalisation cadre bien avec les enjeux et défis mondiaux en matière d'urbanisation et d'industrialisation. L'objectif poursuivi à travers le concept « villes intelligentes » est d'offrir une qualité de vie décente aux populations. Il faut savoir que la construction d'une ville intelligente n'est pas aisée, dans la mesure où chaque ville a ses propres spécificités qui doivent être prises en compte. Dès lors, les normes se présentent comme un dénominateur commun dans ce vaste chantier.

Quelles sont les actions réalisées en matière de normes pour le développement urbain et le confort sanitaire et sécuritaire des citadins au Cameroun ?

C'est justement suite à la place privilégiée qu'occupe la normalisation dans la perspective d'un développement durable au Cameroun que le président de la République a créé en 2009, l'Agence des normes et de la qualité (ANOR). Sa création a permis de renforcer notre politique gouvernementale en matière de qualité à travers l'élaboration et l'homologation des normes pertinentes. En ce qui concerne le développement urbain et le confort sanitaire et sécuritaire des populations en général et des citadins en particulier, plusieurs normes ont déjà vu le jour et d'autres sont en cours d'élaboration, dont celles qui intègrent l'aménagement des infrastructures touristiques au Cameroun. Pour être plus concret, la communauté nationale aura l'occasion très bientôt de découvrir lesdites normes spécifiques au développement urbain dans le cadre de la mission d'assistance technique et d'accompagnement stratégique du projet pilote de construction des 10000 logements sociaux à Mbankomo.

Plus globalement, quelles sont les avancées de la normalisation au Cameroun ?

La normalisation au Cameroun a pris un sérieux envol depuis la création de l'ANOR. A ce jour, l'on compte près de 1700 normes élaborées et environ 1000 normes en projet d'adoption dans tous les secteurs d'activités. Dans le même ordre d'idées, le Cameroun, à travers l'ANOR, participe aux travaux des comités techniques internationaux d'élaboration des normes, permettant ainsi de faire valoir les spécificités camerounaises dans l'adaptation de ces normes.

Nous pouvons également évoquer la mise en œuvre du Programme d'évaluation de la conformité avant embarquement des marchandises importées en République du Cameroun (PECAE), qui a démarré le 31 août 2016. Il s'agit d'un mécanisme qui permet de s'assurer que seuls les produits conformes aux normes exigibles et requises pénètrent le territoire. Cette avancée technologique limite considérablement la contrebande.

En ce qui concerne la certification, l'ANOR a mis sur pied en 2016 un Comité « projet de certification ». Les travaux dudit comité devraient aboutir, dans les prochains mois, à un nouveau système de certification des produits locaux. Enfin, évoquons la construction en cours d'un laboratoire de référence en métrologie à vocation sous régionale, répondant aux spécifications techniques et fonctionnelles prescrites en matière d'accréditation internationale.

Cameroun

Incidents violents à Bamenda

Au moins quatre personnes, dont un policier, ont été blessées à Bamenda, épicentre de… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.