19 Octobre 2017

Burkina Faso: Meeting du CED - Le Naaba Kiiba de Tampouy appelle Pascal Zaïda à la retenue

Le mercredi 18 octobre dernier, des manifestants conduits par Pascal Zaïda étaient devant la mairie de Ouagadougou pour réclamer l'autorisation du meeting du CED.

A l'occasion, Pascal Zaïda aurait demandé aux manifestants de se retrancher chez le Mogho Naba Baogo, chef suprême des Mossi si toutefois, la mairie empêchait la tenue dudit meeting le samedi prochain.

Le Naaba Kiiba de Tampouy, principal conférencier du jour, dit être offusqué par les propos de Pascal Zaïda. Pour sa majesté, la cour royale ne saurait être un lieu de désordre. «C'est une cour où il y a la paix et l'entente. C'est surtout une cour où on parle de pardon», ajoute-il. Le conférencier se demande ce que M. Zaïda et les siens veulent aller faire dans la cour royale s'il y a un refus de manifester sur un lieu public.

Parlant de M. Zaïda, le Tampouy Naaba dit ne pas le connaitre personnellement, encore moins qu'il ait eu une quelconque rencontre avec les chefs coutumiers pour qu'il dise avoir leurs bénédictions. «J'aurai bien voulu l'appeler pour discuter mais étant donné qu'il s'entête et tient la tête aux autorités, je préfère m'en abstenir. Nous-mêmes en tant que chefs coutumiers, nous sommes soumis aux autorités administratives», ajoute le Naaba.

Et pour conclure, le Naaba Kiiba met en garde M. Zaïda : «je ne suis pas content de ces propos et s'il refuse et part chez le Mogho Naaba, il récoltera les conséquences.»

Burkina Faso

Rien n'a filtré de la comparution de l'ex-ministre Bassolé

Au Burkina Faso, le général Djibrill Bassolé a passé plus de sept heures, ce jeudi, au… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.