19 Octobre 2017

Cameroun: Les inondations persistent à Nkolbisson

Les déchets plastiques et organiques ont bloqué la buse métallique qui permet l'écoulement des eaux.

Balai en main, seau d'eau à un jet de son pied, Aminatou Djara repousse avec fureur la boue laissée la veille sur la véranda par la grande pluie qui s'est abattue.

C'est un exercice qui ne la quitte plus depuis le retour des pluies. Comme elle, les habitants de ce quartier de Yaoundé maudissent à chaque fois la pluie au regard des conséquences qui s'en suivent.

Sur les murs des habitations les traces sont visibles. Personne n'échappe à l'assaut des eaux car ses victimes sont nom- breuses. « Il y a quelques mois, j'ai perdu mes documents après une forte pluie. J'étais allé faire des achats au marché.

Heureusement que mon acte n'était pas à la maison » lance Joseph Biloé dépité. Il va également ajouter avec fierté que « La pluie qui s'est abattue hier n'était pas forte sinon on serait à nouveau dans les eaux ce matin ».

Ce phénomène n'est pourtant pas nouveau dans ce quartier. Il y a trois ans Aladji Soudaissou Sali, s'était vu envahi par les eaux en plein sommeil. « Les eaux m'ont retrouvé chez moi quand je ne m'y attendais pas.

On s'armait de seau pour repousser le liquide » renseigne Sali. Pour ne plus vivre ce spectacle désolant, il a réussi à ériger avec le voisinage un pont métallique. La route est parfois impraticable après les pluies entrainant par conséquent les véhicules et les piétons de circuler.

Le pont situé au lieu-dit Caramba échangeur est à l'origine de ces inondations récurrentes. Le lit rétrécit est incapable de contenir la marée en cas de forte pluie. C'est pour cette raison que l'eau quitte prestement son lit pour la chaussée et dans les maisons.

Au-delà de cette cause, les populations sont tout aussi responsables de ces « égards d'eau », fait savoir Karim Aboubakar « Les habitants de ce quartier jettent les ordures de tout genre dans les eaux.

C'est déchets empêchent donc l'eau de circuler normalement. Voilà la raison pour laquelle en cas de forte pluie, on a toujours les inondations ici à Nkolbisson » martèle le conducteur de moto. Pour se mettre in fine à la l'abri de la colère des eaux, les suggestions inondent.

« Nous implorons les autorités d'élargir le lit de ce cour d'eau. Il faudra également sensibiliser les populations sur l'usage des déchets afin qu'ils ne se retrouvent plus dans les eaux » renseigne Danis Omnen. En attendant la mise sur pied des solutions anti-inondations, Nkolbisson est toujours noyé dans les eaux.

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.