20 Octobre 2017

Sénégal: Alimentation en eau potable de Dakar, Thiès, Petite Côte - Les besoins estimés à 963 000m3/ jour à l'horizon 2035

La demande d'eau potable dans le triangle Dakar, Thiès et Petite Côte représente 80% des besoins en eau de l'ensemble du périmètre affermé par la Société nationale des eaux du Sénégal.

D'après une étude portant sur le nouveau schéma directeur d'alimentation en eau de Dakar, Thiès et Petite Côte, d'ici 2035, les besoins en eaux dans ces localités sont estimés à 963 000m3 par jour, soit plus de la capacité actuelle.

Cette forte augmentation de la demande, d'après l'étude s'explique par la croissance démographique dans ces zones et le développement de nouveaux pôles urbains à Diamniadio, Lac Rose et la construction de la zone aéroportuaire à Diass.

En outre, pour satisfaire les besoins en eau dans l'axe Thiès, Dakar et Petite Côte, le gouvernement du Sénégal est en train de développer un plan prioritaire d'investissement à l'horizon 2021 qui comprend le projet d'usine de traitement de Keur Momar Sarr (Kms3), dans la région de Louga et de l'usine de dessalement de l'eau de mer aux Mamelles (Dakar).

Il y a aussi les projets de construction de mini-forages à Bayakh et Tassette qui vont permettre d'assurer un bon approvisionnement en eau des zones de Dakar, Thiès et la Petite Côte d'ici 2019. Au-delà de 2025, il est prévu la construction d'une quatrième usine de traitement à Keur Momar Sarr et d'une usine de dessalement d'eau d'une capacité de 100 000m3/jour sur la Petite Côte.

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Ecofinance.sn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.