20 Octobre 2017

Sénégal: Séminaire intergouvernemental franco-sénégalais - Les deux pays réaffirment leur engagement dans la lutte contre le terrorisme au Sahel

Photo: rfi
Entrée de l'aéroport de Dakar

Dans une déclaration conjointe, à l'issue de la troisième édition du séminaire intergouvernemental France-Sénégal qui s'est tenue à Paris, il a été constaté, une nouvelle fois, l'étroitesse des liens unissant nos deux pays. Le séminaire se veut un exemple du nouvel élan qui doit être impulsé entre la France et l'Afrique et qui vise à créer un axe intégré entre l'Afrique, la Méditerranée et l'Europe par le rapprochement des peuples, une prospérité partagée et l'innovation.

"Nous avons une convergence de vues sur les dossiers de coopération bilatérale et une vision commune, notamment sur les enjeux globaux sur les plans sécuritaires et environnementaux ainsi que la lutte contre toutes les formes d'extrémisme ou d'exclusion", ont dit les deux délégations. A propos de la sécurité, elles ont réaffirmé leur engagement dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, en particulier au Mali. "Nous coopérons de longue date dans la lutte contre le changement climatique et pour la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le Climat, aujourd'hui, dans le cadre du « Pacte mondial pour l'environnement », lit-on dans la déclaration conjointe.

Dans les domaines de l'éducation et de la santé, le document souligne que la promotion de l'accès à l'éducation, clé de voûte du développement durable, est une priorité pour nos deux pays.

Les deux pays ont décidé de co-parrainer la conférence de reconstitution des ressources du Partenariat mondial pour l'éducation prévue en février 2018 à Dakar, dont l'objectif est de mobiliser jusqu'à 3,1 milliards de dollars de financement pour la période 2018-2021. En matière éducative, la priorité sera accordée à la formation des enseignants et des cadres du système éducatif, de même qu'à la promotion de la culture scientifique et du numérique dans les enseignements. Les écoles franco-sénégalaises seront appelées à devenir des écoles d'application afin de répondre au défi de l'insertion professionnelle des jeunes, des programmes de coopération seront mis en place dans le domaine de l'enseignement technique et professionnel, articulés autour des besoins économiques du Sénégal. Les deux gouvernements ont décidé de mettre en place une commission mixte de pilotage stratégique sur l'enseignement supérieur, la recherche et la formation qui s'attachera, en particulier, à favoriser les formations délocalisées au Sénégal d'universités et de grandes écoles françaises et à augmenter le nombre d'étudiants français au Sénégal. La création d'un grand campus franco-sénégalais dans la ville nouvelle de Diamniado sera étudiée. La coopération entre les deux pays favorisera la structuration au Sénégal d'un enseignement supérieur, en lien avec les besoins du secteur économique. La France continuera d'accompagner le système d'enseignement sénégalais pour le développement des filières agricoles et rurales en ingénierie de la formation et poursuivra son appui du réseau « formation agricole et rurale », animé par Montpellier SupAgro.

En matière de santé, l'accès à des soins de qualité et à des coûts accessibles, dans une diversification de l'offre de soins, est au cœur du soutien qu'apporte la France au Sénégal. Dans la lutte contre les maladies infectieuses épidémiques et des efforts pour promouvoir la sécurité sanitaire, des actions coordonnées de transfert de compétences et de renforcement des capacités techniques sont mises en œuvre. De nouvelles pistes de coopération sont esquissées pour le renforcement du système de santé, l'appui à la Couverture maladie universelle et le soutien à la formation des professionnels de santé, en partenariat avec l'école des hautes études de santé publique de Rennes.

Dans son soutien à l'innovation, la France entend, particulièrement, contribuer à l'ambition du Sénégal de devenir un pôle d'enseignement supérieur et de recherche de référence en Afrique. Dans ce cadre, nos deux pays ont procédé à la signature d'un prêt garanti par Bpi France permettant l'acquisition, par le Sénégal, d'un supercalculateur produit par Atos, qui sera installé dans la ville nouvelle de Diamniadio, appelée à devenir un pôle régional numérique.

En savoir plus

Message d'alerte de l'Ambassade des Etats-Unis - Il y a «une menace crédible liée à une activité terroriste potentielle à Dakar»

A travers un Message de sécurité et d'urgence pour les citoyens américains, publié sur son… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.