20 Octobre 2017

Mali: Violation des textes par les sociétés minières au Mali - Le vérificateur Général le dénonce dans son rapport 2015

Sur la saisine du Premier ministre le Bureau du Vérificateur Général (BVG) a initié une mission de vérification de la conformité de l'attribution des titres miniers se rapportant à l'or au cours des exercices de 2005 à 2014.

Grande fut la surprise des enquêteurs lorsqu'ils ont découvert que les sociétés minières ne respectent pas du tout les conventions d'établissement qui les lient à l'Etat malien. Violation des textes en vigueur ; rapatriement de sommes faramineuses sur des comptes offshores dans des paradis fiscaux ; des sommes issues de la vente d'or ne transitent jamais par la BCEAO, non-paiement des patentes, entre autres. Le Vérificateur Général, dans son rapport annuel 2015, a dénoncé cet état de fait et a proposé des solutions et des recommandations.

Mali

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.