21 Octobre 2017

Kenya: La commission électorale dans la tourmente

Photo: Tonny Omondi/Daily Nation
Police Kényane

Au Kenya, c'est un départ de plus au sein de la commission électorale en pleine crise interne. Deux jours après la démission de Roselyn Akombe, l'une des commissaires, qui a dénoncé un processus non crédible, c'est au tour d'Ezra Chiloba, le directeur exécutif, de se retirer de l'organisation du scrutin. Un retrait que Raila Odinga, le leader de l'opposition, demandait depuis plus d'un mois.

Ce n'est pas une démission, mais un départ en vacances. Ezra Chiloba quitte son poste pour une durée de trois semaines. Il ne sera donc pas là le 26 octobre, date prévue pour le nouveau scrutin.

Ce départ intervient deux jours après un ultimatum du président de l'IEBC, Wafula Chebukati, suite à la démission d'une des commissaires, a déclaré ne pas pouvoir avancer avec une commission divisée et assiégée, demandant aux membres réfractaires de se retirer et aux politiciens de dialoguer.

Le départ d'Ezra Chiloba est une décision personnelle, qui vise à renforcer la confiance dans l'IEBC, rapporte la presse kényane. Sa démission est en effet l'une des conditions posées par Raila Odinga pour participer à l'élection.

Reste à savoir si les vacances du directeur exécutif auront une influence sur la position du leader de la NASA. Raila Odinga appelle toujours à boycotter les élections. Mais à l'issue d'une réunion avec le président de l'IEBC jeudi 19 octobre il a émis la possibilité d'un retour dans la course.

En savoir plus

Obsession sécuritaire avant la présidentielle du 26 octobre

Au Kenya, la sécurité sera, une fois de plus, un enjeu majeur de la présidentielle, toujours… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.