21 Octobre 2017

Madagascar: Des vacances forcées pour préserver nos enfants

Les élèves des établissements scolaires de plusieurs zones administratives pédagogiques de la Grande ile vont devoir prolonger leurs vacances forcées par mesure de sécurité jusqu'au 6 novembre.

Pour les parents, qui sont préoccupés par le désœuvrement de leurs enfants, une véritable épreuve, mais il s'agit d'une mesure de bon sens qui est nécessaire pour prévenir tout risque de contamination de ces derniers.

Des vacances forcées pour préserver nos enfants

Les établissements scolaires de plusieurs CISCO de Madagascar ont été fermés pour permettre la désinfection de leurs locaux et éviter ainsi tout risque de contamination. Les suspensions de cours durent depuis le début de l'annonce de l'épidémie de peste, c'est-à-dire depuis la fin du mois d'août. Pour les parents, il s'agit d'une véritable épreuve car outre l'obligation de payer des frais de scolarité, ils doivent s'occuper de leurs enfants obligés de rester chez eux. Cependant, ils font contre mauvaise fortune bon cœur et acceptent de le faire pour le bien de leur progéniture. Il s'agit d'une contrainte parmi tant d'autres subie par les Malgaches dans le contexte actuel, mais puisqu'il s'agit de préserver la vie de leurs enfants, ils s'y plient sans rechigner.

Cette mesure est prise dans le cadre d'une politique de prévention et elle s'ajoute à toute une série de règles à respecter. Les précautions sont tout aussi rigoureuses dans tous les lieux publics et tout le monde convient qu'il est nécessaire de les prendre pour se préserver. La lutte contre l'épidémie de peste est maintenant entrée dans sa phase opérationnelle. Il est donc nécessaire de ne pas relâcher ses efforts. Toutes les volontés se conjuguent pour mener à bien ce combat qui va durer longtemps. C'est pour cela que nos enfants ne doivent s'exposer à aucun risque et cela explique ces vacances forcées qui sont très longues. Mais leur sécurité est à ce prix.

Madagascar

Pour l'UE, le scrutin de 2018 doit être «crédible» et «inclusif»

A Madagascar, le Premier ministre Olivier Mahafaly a rencontré lundi 20 novembre la délégation de… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.