21 Octobre 2017

Togo: Aussitôt arrêtés aussitôt jugés et condamnés

C'est dans une certaine précipitation que le Parquet de Lomé a conduit les dossiers des jeunes interpellés à Agoè et contre qui pèsent des charges comme troubles à l'ordre public, résistance aux forces publiques, voies de faits et autres.

Selon la Radio France Internationale, 30 de ces jeunes, interpellés lundi et mardi, ont fait leur première comparution hier vendredi à la barre et les dossiers ont fini par être vider.

16 condamnations (18 mois de prison ferme avec 8 mois de sursis, 10 relâches, 3 cas à revoir par le Juge parce qu'ils sont des mineurs et 1 cas est également à revoir parce que c'est un malade mental.

Ouvert vers 09h45, le procès ne finira que vers 19h sous et jusque-là les quatre coins du Tribunal sont encerclés par les forces de sécurité munies de dispositifs conséquents.

L'audition des jeunes interpellés le mercredi et le jeudi par le Procureur, se poursuit. Eux, ils sont au nombre de 50.

Togo

Faure Gnassingbé à Abuja, ses opposants à Paris

Visiblement, c'est la course contre la montre pour enclencher le dialogue au Togo. Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.