21 Octobre 2017

Ile Maurice: Ashok Subron - «Pravind Jugnauth et Leela Devi Dookhun nous induisent en erreur à propos des cleaners»

Ce sont des «questions fondamentales» qu'Ashok Subron de Rezistans ek Alternativ a énumérées. C'était ce samedi 21 octobre, lors de la conférence hebdomadaire, où il abordait le cas des femmes cleaners qui sont actuellement en grève de la faim.

Selon Ashok Subron : «Pravind Jugnauth et Leela Devi Dookhun nous induisent en erreur». Il souligne qu'un contracteur employant ces cleaners doit soumettre toutes les informations, concernant cette catégorie d'employés, aux autorités. Il a demandé aux ministères concernés de «suspendre tout paiement aux contracteurs tant que les salaires des cleaners ne sont pas conformes à la loi».

Kugan Parapen, candidat du parti à la partielle au No 18, a pour sa part abordé les charges formelles retenues par le Directeur des poursuites publiques contre Navin Ramgoolam. Il a invité l'ancien Premier ministre à «donner l'exemple en démissionnant de son poste de leader du Parti travailliste. Tant qu'il sera à la tête du parti avec des charges formelles qui pèsent sur lui, le PTr n'a pas de crédibilité politique».

Commentant le verdict dans l'affaire MCB/NPF, ainsi que la sentence à venir, Kugan Parapen a rappelé que cette affaire concernait une somme de Rs 850 millions. «C'est comme un automobiliste à qui on donne une amende de 50 sous. C'est du domaine du ridicule». Il a aussi regretté que la «responsabilité individuelle» des cadres de la banque concernés par cette affaire, n'ait pas été engagée dans le jugement de la cour.

Ile Maurice

Lepep - Ce qu'il reste du premier Conseil des ministres

La redistribution des portefeuilles ministériels ne cesse d'avoir lieu au sein du gouvernement. Tout a… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.