23 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Traçabilité des minerais - Peut mieux faire

La législatition européenne pour améliorer le suivi de l'origine des matières premières n'est pas contraignante et c'est dommage. Interview.

L'Union européenne a introduit depuis le mois de juin une directive qui oblige les entreprises à s'assurer que les matières premières utilisées dans leur production ne proviennent pas de zones de conflits. L'objectif est de couper le financement des groupes armés qui opèrent dans des zones riches en minerais. En quatre mois, des résultats concrets se font sentir sur le terrain. C'est le cas dans l'est de la RDC.

Cependant tout n'est pas rose. La législation n'est pas contraignante, déplore Gilbert Degho, chargé de projet à la Commission Justice et Paix à Goma dans la province du Nord Kivu. Il vient de participer à une séance d'évaluation à mi-parcours ici en Allemagne. Gilbert Degho répond aux questions de Fréjus Quenum, écoutez-le en cliquant sur la photo ci-dessus.

Par ailleurs, toujours en RDC au moins 28 militants de l'opposition ont été arrêtés selon la police, 48 selon leur parti, dimanche à Lubumbashi. Des arrestations à la veille du déplacement annoncé dans cette ville du chef de l'UDPS et du Rassemblement de l'opposition Félix Tshisekedi.

Du matériel qui devait servir pour l'accueille de ce dernier a par ailleurs été saisi. Les responsables de l'UDPS condamne cette action et exige la libération de tous les combattants ainsi que la restitution du matériel.

Congo-Kinshasa

Les chancelleries occidentales présentes dans le pays montent au créneau

Les chancelleries occidentales présentes en RDC (UE, Etats-Unis, Suisse, Canada) se disent « vivement… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.