22 Octobre 2017

Ouganda: Le pays face à une réapparition du virus Marburg

Deux personnes sont décédées après avoir contracté la fièvre hémorragique à virus de Marburg dans l'est de l'Ouganda, à la frontière avec le Kenya. Ce n'est pas la première fois que le pays fait face à cette maladie infectieuse à fort taux de mortalité. Dans le passé, l'Ouganda a été touché par le virus Marburg (2007) mais aussi par Ebola, la fièvre jaune ou encore la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. La ministre de la Santé a tenu ce dimanche à Kampala une conférence de presse pour faire le point sur la situation.

Quarante-deux personnes sont sous étroite surveillance. Plusieurs mesures d'urgence ont été prises, notamment l'ouverture d'une salle d'isolement pour les malades potentiels et la distribution de matériel spécifique dans la région touchée.

Mais la ministre de la Santé, Jane Ruth Aceng insiste sur le travail de long terme qui doit être fait pour prévenir ces épidémies.

« Afin d'être capable de prévenir, il faut que les communautés soient mieux préparées avec des informations sur les dangers potentiels. Ils ont besoin de savoir que s'ils développent certains signes et symptômes, ils doivent le rapporter très tôt à un centre de santé. Le plus important est d'assurer que les travailleurs de la santé sont bien informés et bien équipés avec des techniques de prévention des infections. »

La ministre assure que l'Ouganda doit être prêt à faire face à ces crises : « Ce n'est pas la première fois que nous avons une flambée de cas. Ce n'est pas la dernière fois. Parce que l'Ouganda se trouve dans la ceinture de la méningite, de la fièvre jaune, d'Ebola. Nous avons les réservoirs de ce virus dans le pays. Nous avons les chauves-souris, les babouins... Ce sont les choses de la vie sauvage. Mais aussi à cause de la croissance rapide de la population, l'Homme a commencé à empiéter sur cet habitat sauvage où nous ne nous étions jamais aventurés. »

La crise n'est pas encore contenue a affirmé la ministre. Les populations ougandaises, mais aussi frontalières sont appelées à rester en alerte.

Hasard du calendrier, l'Ouganda accueille cette semaine un sommet international, le Programme d'action pour la sécurité sanitaire mondiale. Créé en 2014, il a pour objectif de trouver des solutions contre les maladies infectieuses telles qu'Ebola et Zika. C'est la première fois que ce sommet aura lieu en Afrique et dans un pays qui fait face à une crise effective.

Ouganda

Museveni et Magufuli derrière Nkurunziza

Les présidents tanzanien et ougandais critiquent la décision des juges de la CPI, autorisant l'ouverture… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.