23 Octobre 2017

Mali: Viande du pays - Une filière porteuse pour développer l'entreprenariat féminin

Le Programme élevage pour la croissance économique du Mali « Livestock For Growth» (L4G) est financé par le gouvernement américain à travers l'USAID dans le cadre de l'initiative Feed The Future.

Il appuie les acteurs impliqués dans le développement des chaines de valeur, bovin, ovin et caprin en mettant un accent particulier sur les femmes et les jeunes qui constituent des groupes vulnérables.

Selon le directeur exécutif de L4G, Dr Joseph Sedgo, le programme AECOM - L4G est un programme de développement d'une durée de 5 ans (2015 - 2019) qui couvre trois cercles de la région de Tombouctou (Goundam, Djiré et Niafounké) et 5 cercles en 5ème région (Bandiagara, Bankass, Koro, Djenné et Mopti). Il vise à promouvoir de façon inclusive, la compétitivité économique de la chaine de valeur « Bétail - Viande » au Mali.

Le programme AECOM - L4G contribue à l'augmentation de la croissance économique, à travers le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des professionnels. Afin d'accroitre la quantité et la qualité du bétail offert sur le marché et de réduire des coûts de production et de transaction commerciale.

Le programme, pour l'atteinte de ses objectifs, procède à la diffusion des nouvelles technologies et s'intéresse à la gestion améliorée d'unités de production, à l'amélioration de l'accès aux intrants et aux services de qualité (santé animale, aliment bétail, semences et germoplasmes fourragers), la facilitation de la commercialisation interne et à l'exportation.

Il appuie aussi les acteurs impliqués dans le développement des chaines de valeur, bovin, ovin et caprin en mettant un accent particulier sur les femmes et les jeunes qui constituent des groupes vulnérables, a indiqué Dr Sedgo.

Mme Dougnon Hariéta Maïga, responsable de la société coopérative « Kamonu ai djouko » de Pel - Maoudé membre de la plateforme de Koro a exprimé sa satisfaction totale des activités du projet L4G dans l'autonomisation des femmes. Grâce à L4G, toutes les femmes des villages couverts disposent de petits ruminants qui leur permettent de subvenir aux besoins de la famille, a-t-elle laissé entendre, avant de plaider pour l'extension des activités à d'autres femmes et la pérennisation des acquis.

Mali

La collusion entre groupes terroristes et signataires de l'accord d'Alger dénoncée

Le représentant local de la Force française Barkhane, le général Christian Allavène a… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.