23 Octobre 2017

Congo-Kinshasa: Démocratie au rabais

L'Assemblée nationale a une grande responsabilité dans la déliquescence actuelle de la République démocratique du Congo. Les deux chambres du parlement ont la vocation d'être le temple de la démocratie.

C'est là que le jeu démocratique devrait avoir tout son sens de manière à inculquer une culture de la démocratie à toute la nation. La démocratie impose des valeurs: la transparence, la tolérance, la justice, le respect des règles.

Si le Sénat joue quand même son rôle de conseil de sages, à l'Assemblée nationale congolaise, toutes ces valeurs sont foulées au pied. Sous l'actuel président de la chambre basse, cette institution est ni plus ni moins qu'une caisse de résonnance de la majorité au pouvoir. Pire, sous Minaku, l'Assemblée nationale devient le mouroir de la démocratie. Dans l'hémicycle, aucun débat démocratique n'est possible. De cette manière, l'Assemblée nationale congolaise ne joue aucunement son rôle de contrôler et de sanctionner l'Exécutif conformément à la constitution.

Tout est fait pour protéger les membres du gouvernement ainsi que tous les gestionnaires des entreprises publiques étiquetés MP. Un exemple éloquent, le ministre de la Justice qui a la lourde responsabilité dans l'évasion de plus de 6 000 prisonniers dans plus de dix provinces n'a même pas eu le temps de s'expliquer sur cette question à l'Assemblée nationale ; simplement parce qu'il a été sauvée par une motion incidentielle d'un député de la MP.

Cette Assemblée nationale ne sert à rien. Tous les ministres visés par des motions de défiance ou de censure s'en tirent toujours allégrement sans coup férir par les stratagèmes des motions incidentielles. Le week-end dernier, alors qu'il était visé par une pétition, Aubin Minaku a été aussi sauvé par une motion incidentielle.

La Chambre basse du parlement qui est la représentation des élus du peuple se complait en foulant au pied aussi bien son propre règlement intérieur que la constitution, au grand dam du jeu démocratique. La RDC vit une démocratie au rabais où même l'Assemblée nationale n'a aucun respect des valeurs démocratiques.

Congo-Kinshasa

Les chancelleries occidentales présentes dans le pays montent au créneau

Les chancelleries occidentales présentes en RDC (UE, Etats-Unis, Suisse, Canada) se disent « vivement… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.