23 Octobre 2017

Ile Maurice: Cleaners en grève - Sinatambou persiste

Etienne Sinatambou persiste et signe. Les cleaners auront beau faire une grève de la faim - ils en sont d'ailleurs à leur huitième jour -, le gouvernement ne cédera pas. Sentiment d'ailleurs partagé par le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth.

C'est ce qu'il a déclaré, ce lundi 23 octobre, à la sortie de la réunion des parlementaires.

Pour Etienne Sinatambou, c'est impossible que dans un État de droit, le gouvernement cède face à des grévistes de la faim. Non, ils n'intégreront pas la fonction publique; il est catégorique sur cette question-là. «Si sak dimounn ki éna enn problem salaire, li fer lagrev lafin ek li dir koumsa gouvernman bizin anploy li, bé ki pou so konsékans?» se demande le ministre de l'Environnement.

Quid du démenti que les cleaners ont apporté à ses déclarations selon lequelles elles touchent un salaire de Rs 10 000 par mois ? Propos qu'il a proférés, samedi 21 octobre, lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Etienne Sinatambou n'en démord pas. «Ce sont les chiffres officiels que les autorités m'ont communiqués», souligne-t-il.

Et s'il dit comprendre le «désarroi» des cleaners, n'empêche, précise-t-il, la grève de la faim n'est pas une solution. «Gouvernman pa pou kapav sédé divan bann kitsoz ki pa réalis.»

Pourtant, plus tôt aujourd'hui, Shakeel Mohamed, qui a rendu visite aux grévistes, a affirmé que l'ancien ministre de l'Éducation, Vasant Bunwaree, avait trouvé la solution au problème. Selon le député rouge, «il (NdlR, Vasant Bunwaree) avait proposé un Cabinet Paper en septembre ou octobre 2014». L'idée était que les cleaners ne soient plus employés par les contractuels.

Ile Maurice

Incendie à Shoprite - La famille de Dinesh Domah prend Bhadain à contre-pied

La famille du défunt Dinesh Domah n'aurait, a priori, jamais donné une confirmation à Roshi Bhadain… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.