24 Octobre 2017

Ile Maurice: Primary School Assessment Certificate - Le français ouvre le bal ce mardi

C'est un nouveau chapitre qui s'ouvre pour les élèves du primaire. Ce mardi 24 octobre, commencent les épreuves du Primary School Assessment Certificate (PSAC), le successeur du Certificate of Primary Education (CPE).

Au total, 20 421 écoliers de Grade 6 (ex-Standard 6) y participeront, soit 10 792 garçons et 9 629 filles. 372 centres d'examens ont été identifiés et 5 307 personnes travailleront pour le bon déroulement de cet examen. Justement, comment diffère-t-il du CPE ?

Dans les milieux éducatifs, on indique que le PSAC ne vise pas à être qu'un examen sélectif, comme l'a été le CPE, mais devrait surtout pousser les élèves à réfléchir davantage. D'ailleurs, la structure des questionnaires n'est pas exactement la même, tout comme l'allocation des points.

Des changements dans certaines matières sont à l'ordre du jour. Dans le questionnaire de mathématiques par exemple, la catégorisation du papier disparaît. Aucune mention des sections A et B comme c'était le cas lors du CPE. Généralement, la section A était considérée comme étant la section plus «abordable», comprenant des questions à choix multiples entre autres. La section B, elle, comprenait des exercices «plus compliqués» valant plus de points.

Niveau de difficulté

Or, dans le questionnaire de mathématiques du PSAC, les deux sections ont été enlevées. «Nous avons noté que certains élèves n'essayaient même pas des questions dans la section B», fait-on valoir. Avec l'enlèvement de cette «barrière», le PSAC voudrait rendre un plus grand nombre d'exercices accessibles.

Le niveau de difficulté des questions devrait augmenter progressivement. Par ailleurs, certains chapitres du programme sous le CPE ont été enlevés. À l'instar du simple interest et de sets qui ont été envoyés en Grades 7, 8 et 9.

Au niveau des langues, des changements ont également été apportés. Pour le français, la rédaction était autrefois calquée sur 15 points. À présent, 10 points sont alloués à cette composante. Idem pour la rédaction dans le questionnaire d'anglais, dont le nombre de points a été ramené de 20 à 10.

En anglais, les élèves auront droit à deux exercices de compréhension, pour un total de 20 points. Le premier devrait être plus «abordable» et le second demandera plus de réflexion. Des exercices de vocabulaire et de grammaire ont également été revus.

Par ailleurs, à l'issue du PSAC, la note A+ disparaît. Désormais, les élèves obtiendront un A comme la note la plus élevée, ce qui équivaut à un nombre de points entre 75 et 100.

Aujourd'hui se tiennent les épreuves de français, demain l'anglais, le 26 octobre les langues orientales et le kreol et, vendredi, les mathématiques. Le Modular Assessment pour les sciences et histoire & géographie a, lui, déjà eu lieu les 29 et 30 août. Les points obtenus par les élèves seront additionnés à ceux obtenus dans les autres matières. Les résultats seront connus le 12 décembre. Suivra le rattrapage.

Ile Maurice

Georges Ah Yan - «Plusieurs batailles pour sauvegarder les plages en bonne voie»

Lors d'un point de presse, ce vendredi 17 novembre, au centre Marie Reine de la Paix, Georges Ah Yan, président… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.