27 Octobre 2017

Centrafrique: HRW appelle à l'envoi de Casques bleus supplémentaires

Emboîtant le pas au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, l'ONG de défense des droits de l'homme souhaite également un renfort de la mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).

Dans son rapport rendu public le 27 octobre, Human Rights Watch (HRW) insiste sur la nécessité d'envoyer des troupes supplémentaires en Centrafrique. « Afin de protéger la populations exposée, le Conseil de sécurité des Nations unies devrait proroger le mandat de la mission de maintien de la paix de l'ONU, avant son expiration le 15 novembre 2017, et approuver la demande d'un renfort de 900 hommes supplémentaires formulée le 18 octobre par le Secrétaire général, Antonio Guterres », souligne le texte.

Sur plus de 12 500 hommes qui étaient attendus en Centrafrique, la Minusca compte environ 10 000 Casques bleus déjà présents dans le pays. Cette force internationale a pour fonction de maintenir la paix dans un pays de 4,5 millions d'habitants vaste de plus de 600 000 km2 et en proie à des violences entre groupes armés.

Durant son séjour en Centrafrique pour sa première visite à une mission de paix de l'ONU depuis sa prise de fonctions en janvier, Antoni Guterres a déclaré qu'il faisait « confiance au commandement de la force » militaire de la Minusca.

Depuis plusieurs mois, la Centrafrique subit une recrudescence de violences contre les civils et des affrontements entre groupes armés, avec en ligne de mire le contrôle des ressources naturelles et des zones d'influence. En témoigne ce qu'a écrit HRW qui documente la mort de 250 civils depuis le mois de mai, la plupart dans le sud-centre et le sud-est du pays. L'organisation recense également 25 cas de viols par des miliciens dans la province de la Basse-Kotto (sud) depuis mai.

Selon l'ONU et HRW, les combats entre les groupes armés en Centrafrique ont contraint des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers depuis mai, portant le nombre total de personnes déplacées dans le pays à 592 300 et le nombre total de réfugiés à 481 600.

Centrafrique

Le ministre de la Justice suspecté d'ingérence dans la Cour pénale spéciale

Les relations entre le gouvernement centrafricain et la communauté internationale sont au plus mal depuis deux… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.