28 Octobre 2017

Somalie: Les shebabs revendiquent un double attentat à la voiture piégée

Photo: Radio Shabelle
Photo d'archives

Deux attentats à la voiture piégée ont eu lieu ce 28 octobre, revendiqués par le groupe islamiste des shebabs.

Quelques minutes seulement ont séparé les deux explosions. La première s'est produite à l'entrée de l'hôtel Naso Hablod à environ 600 mètres du palais présidentiel dans une voiture qui s'est précipitée contre le bâtiment. La seconde, près de l'ancien bâtiment du Parlement, à un carrefour non loin de là, selon la police.

Des coups de feu ont ensuite été entendus, selon des témoins. Mais en fin d'après-midi le secteur était encore bouclé par les forces de sécurité.

Difficile donc de dire si les assaillants ont pu entrer dans le bâtiment. C'est en tout cas ainsi qu'opèrent habituellement les shebabs : voiture piégée à l'extérieur pour permettre à un commando d'entrer à l'intérieur afin de faire un maximum de victimes.

C'est aussi ce qu'a assuré le porte-parole des shebabs dans une courte déclaration à la radio Al Andalous, outil de propagande d'al-Qaïda auquel les shebabs sont affiliés.

Il y a 15 jours, l'attentat le plus meurtrier de l'histoire du pays, lui, n'avait pas été revendiqué, mais les autorités l'avaient déjà attribué au groupe islamiste somalien.

Somalie

Election au Somaliland - les observateurs appellent à la retenue avant les résultats

Au Somaliland, on attend toujours le résultat de la présidentielle du lundi 13 novembre. Ce pays de la… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.