29 Octobre 2017

Gambie: Le pays victime d'une fausse information sur Twitter

La Gambie a été victime d'une « fake news », d'une fausse information, sur les réseaux sociaux. Un compte Twitter présentant des similarités avec celui du ministère gambien des Affaires étrangères a félicité, vendredi 27 octobre, la région de la Catalogne pour sa déclaration d'indépendance, suscitant de nombreuses réactions.

Ce tweet de félicitation a été partagé plus de 4 000 fois en 24 heures. Il a également recueilli plus de 7 000 mentions « J'aime ». Un buzz dont la Gambie se serait bien passée. « Il y avait un faux compte appelé MFA Gambia. Ce compte Twitter a été pris pour celui du ministère des affaires étrangères », explique Saikou Ceessay, chargé de communication au ministère gambien des Affaires étrangères.

Le vrai compte Twitter du ministère gambien des affaires étrangères s'appelle en réalité « MOFA Gambia ». Un compte sur lequel les autorités ont immédiatement démenti avoir salué la déclaration d'indépendance de la Catalogne.

« Le gouvernement gambien n'a jamais reconnu la déclaration unilatérale d'indépendance de la Catalogne et il n'a jamais eu l'intention de le faire, affirme Saikou Ceessay. La position du gouvernement gambien est sans équivoque ». Le chargé de communication a par ailleurs assuré que la Gambie avait demandé la fermeture du faux compte Twitter.

Dans un communiqué publié samedi 28 octobre au soir, les autorités du pays font appel à la vigilance des internautes en leur demandant de vérifier l'authenticité de leurs sources d'information.

Gambie

Mondial 2018 - Six arbitres africains présélectionnés pour le stage

Six arbitres africains sont présélectionnés pour diriger des rencontres de la Coupe du Monde,… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.