30 Octobre 2017

Comores: Polémique sur les conditions d'accès du pays à l'OMC

Le nouvel ambassadeur de l'Union européenne aux Comores a présenté ses lettres de créance lundi 30 octobre en pleine polémique sur les conditions que l'Union européenne souhaite imposer à l'Union des Comores pour lui permettre d'accéder à l'Organisation mondiale de commerce. Au cœur du débat, l'île de Mayotte, considérée par toutes les institutions internationales comme comorienne et par la France comme son 101e département. Bruxelles demande à ce que l'archipel soit dénommé « territoire douanier des Comores » dans le mémorandum d'accession à l'OMC, ce qui fait grincer des dents Moroni.

L'Union européenne considère le « territoire douanier des Comores » comme une simple formulation technique qui permettrait de rester neutre dans le litige franco-comorien au sujet de Mayotte selon Antonio Sanchez-Benedito, l'ambassadeur de l'Union européenne aux Comores.

« L'Union Européenne encourage l'adhésion des Comores aux différentes organisations internationales avec des relations de partenariat qui ne sont pas empêchées par un contentieux notamment en matière de commerce.

Pour nous bien évidemment, pour l'Union européenne, Mayotte est une région ultrapériphérique de l'Union européenne. La seule question, c'est clarifier l'application des règles de OMC au territoire douanier de l'Union des Comores », a déclaré Antonio Sanchez-Benedito.

Cette question a été évoquée lors d'une réunion de travail à Genève à laquelle le député comorien Ibrahim Mohamed Soulé a participé.

« L'Union européenne nous a demandé de trouver une formule qui ne fera pas apparaître Mayotte dans ces documents. On sent réellement que là, ils sont en train de défendre une région périphérique de l'Union européenne. Ce n'est pas être indépendant, a-t-il affirmé.

Pourquoi dans ces conditions, s'ils disent qu'ils sont indépendants, ne pas reconnaître les résolutions des Nations unies ? Mais quand on voit qu'ils prennent faits et causes pour l'un de leurs Etats membres, là justement ça prouve qu'il n'y a pas de neutralité mais au contraire qu'il y a un parti pris ».

Malgré le soutien d'une quinzaine de pays membres, les Comores risquent fort de ne pas intégrer l'OMC en décembre prochain.

Comores

Amical - Les Comores et Madagascar se quittent dos à dos

Les Comores et Madagascar ont profité de cette trêve internationale pour s'affronter dans un match amical… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.