2 Novembre 2017

Comores: La fédération met en garde le ministère

Photo: Pixabay
Soccer ball in a stadium.

C'est le début d'un feuilleton. Suite à la sanction de suspension prise par le Ministère des Sports contre la FFC (Fédération de football des Comores), cette dernière a réagi et mis l'opinion à témoin des conséquences d'une telle décision.

« Le Comité exécutif de la fédération est dans l'obligation sur les conséquences graves d'une telle décision notamment l'annulation de notre match amical contre Madagascar, la suspension de notre participation aux matchs de la CAN, des matchs interclubs et de tous les projets en cours et d'en informer la FIFA et la CAF« , peut-on lire.

Comme on vous l'annonçait, la FIFA est très pointilleuse sur les affaires d'ingérence politique et ne devrait pas tarder à réagir à la note du ministère.

Par ailleurs, la FFC annonce des mesures adéquates face « aux comportements antisportifs et anti loyal manifesté par les équipes qui ont pris part à la journée du 2 novembre à Ngadidza« .

Le Bureau Exécutif de la Fédération de Football des Comores (FFC) va prendre des mesures adéquates et compte saisir aussi la FIFA et la CAF.

En savoir plus

Comores - La fédération de football suspendue

C'est la décision prise ce jeudi par la Ministère des Sports à la suite des… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.