5 Novembre 2017

Niger: Feu vert au déploiement de drones tueurs américains

Photo: Spc. Zayid Ballesteros
Forces spéciales des États-Unis.

Des drones tueurs seront bientôt opérationnels au Niger. Depuis la mort de quatre bérets verts américains, près de la frontière malienne, le Niger et les Etats-Unis réfléchissent aux moyens appropriés pour faire payer aux islamistes leur audace. Le gouvernement nigérien vient de donner son feu vert au déploiement de ces redoutables engins.

C'est sur une demande expresse du ministre de la Défense nationale que les drones armés américains seront autorisés à frapper leurs cibles en territoire nigérien, de la frontière libyenne à la frontière malienne, partout où le besoin se fera sentir.

Depuis la mort de quatre soldats dans une embuscade à Tongo Tongo, le Niger et les Etats-Unis ont plus que renforcé leur coopération militaire. Depuis plus d'un an, Africom a déployé sur les bases de Niamey et d'Agadez, dans le nord du pays, des drones non armés qui font du renseignement.

Même si leur nombre n'est pas connu du grand public, ces engins sans pilote, assistés par une centaine de soldats, ont déjà effectué plusieurs missions concluantes en appui à l'armée nigérienne contre les jihadistes, dit-on.

Risques de victimes collatérales civiles

Avec cette nouvelle donne, depuis les événements de Tongo Tongo, les choses sérieuses vont s'accélérer, précise une source militaire. Sur les deux bases d'Agadez et Niamey, il n'y a aucun drone armé pour l'instant, mais cela ne va pas tarder.

Les drones armés MQ-9 Reaper seront bientôt sur les deux bases et décolleront pour les frontières nigéro-maliennes, en zone jihadiste.

L'annonce de l'utilisation de ces engins redoutables, que sont les drones tueurs au Niger, est mal appréciée par les acteurs de la société civile. Des voix s'élèvent pour dénoncer les risques de victimes collatérales civiles que sont les populations nomades, majoritaires dans ces zones de conflit.

En savoir plus

De nouvelles révélations sur la mort de soldats américains

Au Niger, on en sait un peu plus sur l'embuscade tendue, le mois dernier, par l'organisation Etat islamique à des… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.