4 Novembre 2017

Madagascar: Coopération militaire - La France affirme sa « fidélité »

Lors d'une remise de don hier, la France a réaffirmé sa présence et sa fidélité envers Madagascar, en matière de coopération militaire. Un domaine où la Grande île commence à diversifier ses horizons.

Présente. La France a visiblement souhaité rappeler sa présence en matière de coopération militaire, à l'occasion d'une cérémonie de don de matériel militaire et de signature de nouveaux accords de coopération de défense, hier.

« La France est présente à vos côtés dans deux types d'actions complémentaires, à savoir la coopération opérationnelle principalement mise en œuvre par les FAZSOI [Forces armées militaires soldat de la Zone Sud de l'Océan Indien] à l'échelle régionale, et la coopération structurelle mise en œuvre au quotidien par les coopérants de la mission de défense », a déclaré Véronique Vouland-Aneini, ambassadeur de France, dans son allocution durant la cérémonie d'hier, au ministère de la Défense nationale à Ampahibe.

L'ambassadeur a, par ailleurs ajouté que face aux propres défis auxquels elle fait face, la France poursuit néanmoins l'accompagnement de ses partenaires de toujours. Un choix parfaitement assumé, qui selon elle marque la fidélité et l'amitié de l'Hexagone. Ce rappel de la fidélité française en matière de coopération militaire, qui plus est devant l'ensemble du commandement des Forces armées, pourrait ne pas être fortuite. Madagascar prône, depuis le début de la quatrième République, une diplomatie tous azimuts.

La défense nationale n'y déroge pas. Un appel du pied auquel ont répondu plusieurs pays. Les États-Unis et la Chine ont, par exemple, intensifié leur présence en matière de coopération militaire avec la Grande île ces derniers mois. Ceci, par des visites de hauts gradés, l'invitation de l'armée malgache à prendre part à des exercices régionaux, ou encore par le biais de dons comme les deux patrouilleurs flambant neufs offerts par la République chinoise, et la visite de sa 25e flotte d'escorte.

Évolution

Selon une communication faite en conseil des ministres vendredi, un aéronef américain sera en mission à Madagascar dans les prochains jours. L'Australie, dernièrement, a fait un clin d'œil à Madagascar, pour une collaboration en matière de sécurité maritime, notamment la lutte contre la pêche illégale.

Un bâtiment de la flotte royale australienne a jeté l'ancre dans le port d'Antsiranana, en octobre, avec l'organisation d'une visite guidée pour les journalistes pour démontrer les capacités du navire. La zone Sud de l'océan Indien, dans laquelle se trouve Madagascar, est hautement stratégique en matière d'économie bleue, de sécurité régionale et internationale, ainsi que du commerce maritime. Selon leur axe d'intérêt respectif, plusieurs puissances internationales veulent y être présentes militairement.

Pour un analyste militaire, diversifier les partenaires est judicieux. Il faut, néanmoins, savoir manier les différents intérêts qui peuvent être convergents, mais aussi divergents. Madagascar peut cependant en profiter pour se renforcer. Certains partenaires, visiblement, n'hésitent pas à faire parler la poudre avec des dons conséquents. La France, hier, a quant à elle indiqué que sa collaboration en matière de défense s'inscrit dans la continuité de notre coopération historique (... ) des projets que nous menons ensemble depuis plusieurs années.

L'ambassadeur Vouland-Aneini a toutefois ajouté que ce partenariat a vocation à évoluer, car si l'énergie des coopérants est sans limite à votre profit, les budgets ne sont hélas quant à eux pas un puits sans fond. Il nous faut donc mener à leur terme certains projets pour envisager d'en développer ensemble de nouveaux. Le suivi pointilleux de l'évolution de ces projets serait, selon la diplomate, pour les mener vers une autonomie totale dans un avenir prochain.

Consolidation de la démocratie

Dans son discours durant la cérémonie d'hier, l'ambassadeur de France a rappelé que Madagascar se prépare à des rendez-vous majeurs dans les mois à venir. Des rendez-vous « absolument décisifs pour la consolidation de la démocratie, et la confirmation sur la scène internationale ». Bien qu'elle ne l'ait pas dit directement, la diplomate fait référence aux élections, notamment la présidentielle, tout en rappelant que son pays et les autres partenaires de la Grande île, poursuivent leur coopération « dans ce cadre primordial ». Étant donné le cadre de l'allocution, ses mots pourraient être un rappel aux Forces armées de leur rôle dans la stabilité du pays, notamment, concernant l'intérêt de la Nation, des citoyens, face aux agitations politiques.

Madagascar

Madagascar et l'Afrique

Les Maures sont blancs, «bidan», les Africains sont noirs, «sudan». Il y a un réel… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.