8 Novembre 2017

Afrique du Sud: Livre-enquête sur Jacob Zuma - De nouvelles révélations

En Afrique du Sud, la sortie d'un livre-enquête sur Jacob Zuma et « ceux qui le maintiennent au pouvoir et le protègent de la prison » jette une lumière crue sur les manœuvres du président et ses fréquentations peu recommandables.

L'ouvrage intitulé « Les gardiens du président » révèle notamment comment le chef de l'Etat a échappé à l'impôt, et protégé des criminels notoires. Dans la foulée de cette publication, la presse sud-africaine fait de nouvelles révélations portant sur deux soirées d'anniversaire du président.

Les amis de Jacob Zuma savent se montrer très généreux avec le chef de l'Etat. C'est notamment le cas de la société Bosasa, qui a versé 200 000 euros pour organiser les fêtes d'anniversaire du président en 2015 et 2016.

A l'époque, la présidence publie un communiqué indiquant que le chef de l'Etat a fêté ses 73 ans entouré de ses proches, lors d'une soirée « intime ».

Pourtant, les photos tout juste publiées par la presse sud-africaine montrent autre chose : on y voit Jacob Zuma danser au milieu d'une foule de convives - ils étaient 300 - et recevoir un cadeau des mains des responsables de la société Bosasa.

Aujourd'hui, cette compagnie a changé de nom, et elle est accusée d'avoir versé d'importants pots-de-vin aux services pénitentiaires sud-africains, afin d'obtenir certains marchés publics.

Ces révélations s'ajoutent à celles contenues dans le livre « Les gardiens du président », qui affirme notamment que Jacob Zuma a été employé au début de son premier mandat par une compagnie de sécurité détenue par l'un de ses amis.

Une position totalement « inconstitutionnelle » pour laquelle le président aurait été rémunéré 61 000 euros par mois, un salaire sur lequel il n'aurait jamais payé d'impôt.

La Fondation Jacob Zuma a dû confirmer que les anniversaires du chef de l'Etat ont été payés par la compagnie Bosasa, mais elle dément toute irrégularité, préférant parler d'une simple prestation de service.

Afrique du Sud

Le chef de l'ANC est maître de son temps

Les internautes se sont étonnés de l'absence de Jean-Pierre Fabre (ANC, opposition) aux… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.