7 Novembre 2017

Burkina Faso: Gestion des entreprises de l'économie sociale - Un projet aux côtés des acteurs du secteur

Le Projet d'appui aux Entreprises de l'économie sociale et solidaire en Afrique (PA-EESSA), dans sa mission d'assistance au secteur de l'économie sociale a officiellement lancé ses activités, le 7 septembre 2017 à Ouagadougou. Prévu pour une durée de 3 ans, le projet a pour mission essentiel de former et de renforcer les capacités des acteurs de ces entreprises.

Dans le souci de soutenir l'économie sociale, le Projet d'appui aux Entreprises de l'économie sociale et solidaire en Afrique (PA-EESSA), s'engage, pendant trois ans, au renforcement des capacités des acteurs économiques du Burkina Faso. A cet effet, il a officiellement lancé ses activités le 7 novembre 2017 à Ouagadougou. Une trentaine de personnes issues de 15 structures différentes vont bénéficier d'une première session de formation à l'organisation et à la gestion d'une entreprise sociale et solidaire. La deuxième portera sur les techniques de promotion d'un produit de l'économie sociale et solidaire, et une troisième session se consacrera aux techniques de recherche de financement.

A l'issue de toutes ces formations, la responsable de Pôle du PA-EESSA à Ouagadougou, Sylvie Emmenegger, a fait savoir que le projet ne va pas abandonner les participants à leur propre sort. Mais la structure, a-t-elle soutenu, prévoit le suivi des besoins des entreprises. "Nous allons partir sur le terrain, identifier leurs besoins et faire enfin le suivi. Nous avons un site web Laborex qui met en place des outils pour permettre à ces personnes de mieux gérer leurs structures et d'être plus visibles", a-t-elle indiqué.

Former et coacher un groupe d'ESS

Elle a souligné que le projet, pour sa pérennité, va miser sur des sessions de formation en parallèle, tout en organisant des universités d'été pour former les personnes du secteur privé, de l'informel ou des universitaires qui souhaiteraient bénéficier des formations. Mme Emmmenegger a rappelé qu'il existe deux pôles en Afrique: Ouagadougou et Douala au Cameroun.

Les Objectifs visés par le projet, à l'entendre, est le renforcement des capacités managériales des entreprises africaines de l'Economie sociale et solidaire (ESS), la mise à la disposition de service international d'appui à travers la plateforme virtuelle du Laboratoire, assurer la maintenance et le développement de ce site, http;//www/laboress-afrique.org ESS... Pour ce qui est de la démarche globale, Sylvie Emmenegger a signifié que le projet va former et coacher un groupe d'ESS au Burkina Faso qui servira de groupe- pilote. "Toutes les ESS intéressées peuvent contacter le projet, soit pour les accompagner dans la formulation d'un projet, soit pour les accompagner dans le renforcement des capacités des membres", a-t-elle souligné. La responsable du pôle de Ouagadougou a expliqué que PA-EESSA vient d'être lancé à la suite d' un autre. Ce dernier était chargé du recensement des entreprises de l'économie sociale et solidaire sur le territoire national. Beaucoup de structures, a -t-elle fait savoir, ont été identifiées dans le domaine économique sociale et solidaire, des mutuelles, des coopératives, des associations et des fondations.

Pour ce projet précis, des structures œuvrant dans le domaine de l'agriculture biologique, l'éducation, la transformation des déchets plastiques, des produits locaux, l'insertion de la personne vivant avec un handicap, ont été désignées. Le Haut représentant du président du Faso, Sherrif Sy, tout en encouragement les initiateurs du projet, a dit que celui-ci est un "ingrédient" important qui permettra sans doute de réussir le développement humain durable. Quant au représentant du ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Maurice Yaméogo, il a espéré d'autres initiatives du genre pour un développement économique et solidaire au « pays des Hommes intègres ».

Burkina Faso

Rien n'a filtré de la comparution de l'ex-ministre Bassolé

Au Burkina Faso, le général Djibrill Bassolé a passé plus de sept heures, ce jeudi, au… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.