9 Novembre 2017

Tchad: Après dix jours de grève, les magistrats poursuivent leur mouvement

Au Tchad, cela fait dix jours que les tribunaux du pays sont à l'arrêt à cause d'une grève « sèche » et illimitée des magistrats.

Depuis, le nombre de détenus qui attendent d'être présentés à un juge, des affaires pendantes qui devraient être traitées, s'accumulent. Une situation qui risque de perdurer parce que la plupart des revendications des magistrats attendent, elles, toujours.

Depuis une dizaine de jours, des détenus en garde à vue, des prisonniers qui attendent d'être fixés sur leur sort croupissent dans les commissariats et prisons parce que les magistrats sont en grève.

Une situation inconfortable aussi bien pour les citoyens que pour l'image du pays, selon maître Athanase Mbaigangnon, bâtonnier de l'Ordre des avocats du Tchad : « Naturellement, il faut s'attendre à ce que cet impact soit négatif.

Pourquoi ? Parce que les dossiers traînent au détriment des justiciables. Négatif aussi parce que l'image de l'Etat, qui est censé être un Etat de droit, se trouve ternie parce que la justice constitue le principal baromètre de la démocratie. La justice est également un gage de la paix sociale ».

Les primes commencent à être versées

Les magistrats ont décidé de bloquer l'appareil judiciaire parce que leurs revendications, parmi lesquelles par exemple le remboursement de leurs indemnités imputées de manière illégale, le renouvellement du Conseil supérieur de la magistrature, ont été simplement ignorés depuis plusieurs mois.

Mais ce mercredi, les primes de rendement de l'année dernière qui font partie des revendications ont commencé à être versées.

Selon les syndicats, il faut que, d'ici vendredi, la question du renouvellement du Conseil supérieur de la magistrature, principale revendication, soit réglée avant d'espérer que les tribunaux ne soient rouverts la semaine prochaine.

Tchad

Chasse aux faux diplômes

Le gouvernement du Tchad lance l'audit des diplômes des fonctionnaires civils à travers la mise en place… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.