8 Novembre 2017

Madagascar: Insécurité urbaine - Des bandits s'attaquent à deux colonels

Les propriétés de deux officiers-supérieurs ont été les cibles de bandits, en deux nuits successives. Les malfaiteurs ont réussi leurs coups et restent insaisissables.

Des officiers-supérieurs de l'armée malgache deviennent les cibles de bandits. En deux nuit successives, deux colonels ont été la proie des malfaiteurs. Le premier cas est survenu dans la nuit du 27 au 28 octobre, à Ambohibary Androndra. Suite à un deuil venu frapper sa famille, le premier officier-supérieur qui en a fait les frais n'était pas chez lui lorsque les malfaiteurs ont assailli son domicile.

D'après les informations recueillies, les bandits ont bloqué la porte de la dépendance du gardien de manière à ce que celui-ci ne puisse pas intervenir pendant qu'ils étaient à l'œuvre. Réveillés en sursaut par des bruits fracassants, le préposé à la surveillance de la propriété et son épouse ont tenté d'intervenir mais en vain.

Entre-temps, les voleurs s'étaient déjà introduits dans la maison du haut gradé en escaladant une clôture et en sectionnant une grille de protection. La bande a réussi à faire main basse sur de l'outillage informatique, entre autres.

Alertés, les gendarmes se sont dépêchés sur les lieux pour mener des recherches. Un chien pisteur a passé au peigne fin les environs. Son flair a conduit les limiers jusqu'à un arrêt bus où les traces ont disparu. Le nombre des voleurs n'est pas déterminé.

Huit bandits

Pas plus tard que le lendemain, huit bandits s'en étaient pris à un autre colonel, en service au ministère de la Défense Nationale (MDN). Cette escouade de cambrioleurs a frappé à Tsiadana, dans la nuit du

28 au 29 octobre, vers 1 heure 30 du matin.

Les voleurs ont sectionné un cadenas pour pénétrer dans un garage, où se trouvaient deux motos, dont un scooter. La bande avait déjà réussi à s'évanouir dans la nature avec leur butin lorsque l'alerte a été donnée. Une équipe d'intervention de la gendarmerie est intervenue mais les cambrioleurs ont réussi à se faire la malle sans laisser de traces.

Des enquêtes de voisinage ont, en revanche, permis d'établir que huit individus rôdaient dans les parages au moment du cambriolage.

Madagascar

Madagascar et l'Afrique

Les Maures sont blancs, «bidan», les Africains sont noirs, «sudan». Il y a un réel… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.