8 Novembre 2017

Cameroun: Assassinat d'un gendarme à Jakiri - Vive condamnation du gouvernement

Photo: Le Pays
Manifestation au Cameroun

Le communiqué du MINCOM parvenu à notre Rédaction.

Le ministre de la Communication informe l'opinion publique nationale et internationale que ce lundi 6 novembre 2017 aux environs de 8 heures, un groupe constitué d'une dizaine d'individus armés de lance-pierres et de machettes, a perpétré une attaque contre le lycée technique de Jakiri dans le département du Bui, région du Nord-Ouest. Les assaillants se sont alors introduits dans l'enceinte de l'établissement, afin d'expulser les enseignants et les élèves qui s'y trouvaient en pleine séance de cours.

Se rendant compte de la situation, le proviseur du lycée a immédiatement donné l'alerte aux forces de défense et de sécurité qui sont vigoureusement intervenues, permettant ainsi de faire échec à l'entreprise criminelle des assaillants.

C'est au cours de la battue organisée pour les rattraper que le gendarme major Djolai Bienvenu en service à l'escadron 51 à Bafoussam, mais détaché en renfort à la brigade de Jakiri, a été pris à partie et abattu par les malfaiteurs. Son corps a été retrouvé quelques instants après, criblé de balles, non loin du théâtre des opérations. Le ministre de la Communication présente à la famille du défunt si durement éprouvée, les condoléances du chef de l'Etat, Son Excellence Paul Biya, chef des armées.

Au nom du gouvernement, le ministre de la Communication apporte le réconfort et le soutien de la Nation tout entière à nos forces de défense et de sécurité, dans le combat qu'elles mènent avec méthode et professionnalisme contre le terrorisme et la violence aveugle portés par ces malfrats et assassins sans foi ni loi. Toujours au nom du gouvernement, le ministre de la Communication interpelle les acteurs de la société civile, ainsi que toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté, à faire preuve de la plus grande vigilance, pour la protection des édifices publics, en particulier les établissements scolaires et de santé, devenus les cibles privilégiées de ces actes terroristes.

Le ministre de la Communication salue le courage, la détermination et la promptitude d'action du proviseur du lycée technique de la ville de Jakiri, grâce auxquels ce lieu de dispensation de l'éducation et du savoir a pu être préservé contre la folie destructrice des forces du mal.

En savoir plus

Zonr anglophone - Un gendarme tué après l'attaque d'un lycée à Jakiri

La crise au Cameroun en zone anglophone continue. Pour la première fois, un gendarme a été… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.