9 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Day Enterprise veut devenir leader de l'agrobusiness au Congo

La startup sortie des arcanes de l'incubateur BantuHub, il y a quelques années, a fait du chemin. L'entreprise recherche 100 millions de FCFA pour booster ses activités de distribution de fruits et légumes avec une seule ambition : devenir leader de l' agriculture moderne réalisée autour des cités avec un fort clin d'œil sur une production commerciale destinée aux grandes villes du pays.

Sur le site de Nsatoutoto, à Boko, dans le département du Pool, Day Enterprise avait lancé, entre 2005 et 2006, ses activités agropastorales avec un budget sur fonds propres de 9 millions de F CFA. Dirigée par Franck Makoye, jeune congolais qui attend ses trente ans d'âge, la société est spécialisée dans la livraison des fruits et légumes auprès des hôtels, restaurants et sociétés de Catering. Brazzaville et Pointe-Noire, les deux grandes villes du pays, constituent pour l'heure la cible des activités commerciales.

Day Enterprise a abandonné son site de production acquis normalement dans le Pool à cause de l'insécurité. Depuis, la société a développé une collaboration intelligente avec les coopératives et groupements agricoles pour s'approvisionner en produits, en leur apportant son expertise dans l'amélioration du rendement. Elle s'offre ainsi une garantie dans la disponibilité de la production destinée à la transformation puis à la commercialisation.

Ce pari, après les pertes enregistrées dans l'abandon des terres dans le Pool, a été tenu grâce à une subvention de 12,5 millions de FCFA issus du premier prix du « Challenge Startupper par Total » en 2016 remporté par Day Enterprise. « Nous avons en plus obtenu un accompagnement adapté grâce à ce financement de la société Total. Pour 4 millions de FCFA réinvestis en fin 2016, nous avons obtenu un chiffre d'affaires de 35 millions FCFA en 2017 », explique Franck Makoye.

Devenir le fleuron de l'agrobusiness au Congo

Ce n'est pas qu'un vain slogan que clame Franck Makoye. Sa société a entrepris des projets majeurs pour y arriver. Day Enterprise veut, dans un premier temps, redémarrer la production agricole en développant, cette fois-ci, une exploitation maraîchère hors sol. « C'est une méthode de culture qui n'est pas en pleine terre. On peut utiliser des bacs potagers, des palettes ou du bois. Mais nous restons liés à la vision éthique de la connexion avec la nature et l'écosystème. Les goûts des produits ne diffèrent pas de ceux des légumes produits en pleine terre », rassure Franck Makoye.

Autre projet en cours, le développement d'une chaîne de distribution des produits entre Brazzaville et Pointe-Noire. La société souhaite acquérir une logistique adaptée à la distribution des produits bio. « Afin d'améliorer la qualité de notre service de livraison, nous avons besoin de disposer de véhicules frigorifiques, un pour chacune des villes où nous sommes présents. Le véhicule est un élément central dans l'accomplissement de notre mission de distribution. Il nous permettra de transporter les marchandises en respectant les exigences de conditionnement et d'hygiène », souligne-t-il.

Si le véhicule frigorifique - qui permet en plus de faire des économies sur les frais de transport des marchandises - est une exigence, Day Enterprise cible également des étalages frigorifiques, dans le cadre du déploiement des points de vente « Day shop » au sein des espaces de vente des entreprises partenaires. « Ces étalages serviront en priorité à distribuer les produits bio de nos fournisseurs. C'est la condition principale conclue avec nos partenaires afin de pouvoir distribuer sur ces espaces de vente », renchérit-il.

Ces investissements, sur lesquels s'ajoute la réalisation d'une application mobile afin de vendre et commander les fruits et légumes, via téléphone portable, nécessitent environ 100 millions de FCFA. De l'argent que recherche la société qui emploie 15 personnes et qui veut multiplier son portefeuille client dans la livraison de fruits et légumes, de produits bio et de paniers de fruits au sein des entreprises.

« Nous voulons offrir au Congo sa révolution agricole et contribuer au rayonnement de l'Afrique. Pour y parvenir, Day Enterprise va lancer trois projets ambitieux : Day Agro pour la production de fruits et légumes, Day Market qui est un marché spécial de vente de produits agricoles et Day Industry, une usine de transformation de produits agricoles », annonce Franck Makoye.

La société ambitionne de fournir plus de 100 tonnes de produits agricoles en 2018 et réaliser un chiffre d'affaires de plus de 100 millions de FCFA.

Congo-Brazzaville

"Rendez-vous de l'économie numérique" - La 2e session aura lieu la semaine prochaine

«Arrimer les PME congolaises au développement de l'économie numérique», c'est le… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.