2 Novembre 2017

Burkina Faso: Promotion des pôles de croissance - Une stratégie nationale validée

La Direction générale du développement territorial (DGDT) a organisé, le 9 novembre 2017 à Ouagadougou, un atelier national de validation de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance au Burkina Faso (SNP-PC).

L'équipe technique de la Direction générale du développement territorial (DGDT) est en train de peaufiner la nouvelle politique nationale de développement du Burkina Faso. Réécrit sous l'appellation de Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance au Burkina Faso (SNP-PC) conformément aux axes du PNDES, le référentiel a été soumis pour validation, le jeudi 9 novembre 2017 à Ouagadougou. L'atelier a réuni une cinquantaine de structures qui se sont chargées de l'examen et de l'enrichissement du document du projet de la SNP-PC.

A l'issue de la rencontre, en plus de consolider ce document, les participants ont procédé à un examen critique du projet de stratégie et se sont assurés de sa cohérence interne et externe.

Aussi, des suggestions et recommandations ont été formulées et un consensus a été trouvé autour du document de la SNP-PC. Le conseiller technique du secrétaire d'Etat chargé de l'aménagement du territoire, Souako Norbert Kohoun, a rappelé que le gouvernement a retenu l'approche des pôles de croissance comme instrument de transformation structurelle de l'économie nationale.

"Dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES, il est attendu un accroissement important de la contribution des pôles de croissance et de la compétitivité à l'économie nationale à travers une augmentation de leur part au PIB et à la création d'emplois locaux", a-t-il déclaré.

A cet effet, a-t-il indiqué, le PNDES a donné comme orientation principale, l'élaboration d'un cadre cohérent de leur développement pour permettre d'assurer un maillage optimal du territoire. Selon le directeur de croissance et de compétitivité, Nicolas Kobiané, économiquement parlant, la promotion des pôles de croissance peut amener le «Burkina Faso vers le haut».

Puisqu'à l'entendre, ces pôles permettront la mise en valeur des potentialités locales et de manière intégrée "Il y a des approches qui sont orientées sur la mise en valeur de certaines zones. Il s'agit des aménagements de la vallée de la Volta, le projet - Bagré.

Nous devons mettre l'accent sur l'action sectorielle pour avoir de meilleurs résultats. Dans le cas contraire, il y aura problème", a-t-il expliqué. M. Kobiané dans son allocution a présenté quatre défis à relever.

Il s'agit de l'amélioration continue du climat général des affaires et l'attraction des investissements, la territorialisation de l'activité économique et des politiques publiques, l'utilisation accrue des innovations, le développement des ressources humaines en lien avec la vision de développement.

Burkina Faso

Attaque meurtrière à Taouremba dans le Soum

Au Burkina Faso, une attaque a visé un village dans la province du Soum vendredi 17 novembre. Plusieurs personnes… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.