10 Novembre 2017

Cameroun: Meurtre de gendarmes dans le Nord-Ouest - Les condoléances du chef de l'Etat aux familles

Le communiqué de presse du MINDEF parvenu à notre Rédaction

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense a le regret d'annoncer les meurtres barbares de 03 gendarmes engagés dans les opérations de rétablissement et de maintien de l'ordre dans la région du Nord-Ouest, froidement assassinés par des terroristes à l'aide d'armes de guerre.

Il s'agit de :

-Gendarme-major DJONLAY Bienvenu, abattu le 6 novembre 2017 à Jakiri, département du Bui, alors qu'il pourchassait avec ses camarades des terroristes en cagoule qui tentaient d'incendier le lycée technique de céans ;

- Maréchal-des-logis-chef HINMA René, abattu dans la nuit du 7 au 8 novembre 2017 à 23 heures trente minutes, à un barrage mixte à Bafut, département de la Mezam ;

- L'élève-gendarme SALI David, tué d'une balle le 8 novembre 2017 à 2 heures du matin, alors qu'il était de garde au lycée de Bayelle à Bamenda, chef-lieu de la région du Nord-Ouest.

Ces gendarmes sont victimes de leur courage, leur engagement et de leur loyauté envers la Patrie. Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense transmet aux familles des défunts, morts en service commandé, les profondes condoléances du chef de l'Etat, chef des armées.

Les obsèques des intéressés auront lieu incessamment ; les gendarmes assassinés recevront à cette occasion les honneurs réservés aux morts militaires sur le champ de bataille.

Le programme des obsèques sera publié en temps opportun.

Cameroun

Education et croissance économique - Le rôle de l'industrie de l'édition

Une conférence régionale de haut niveau s'ouvre ce matin dans la capitale sur le sujet. Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.