10 Novembre 2017

Cameroun: Drame d'Eseka - Les responsables présumés face à la justice

Photo: Rfi
Accident de train à Eseka au Cameroun

Le procès des responsables présumés de la catastrophe ferroviaire d'Eseka, en octobre 2016, s'est ouvert mercredi 8 novembre au Cameroun.

Le déraillement d'un train avait fait 79 morts et plus de 600 blessés. A la barre lors de cette première audience, des victimes de la catastrophe et un expert ferroviaire qui accuse la compagnie Camrail de défauts techniques connus par l'entreprise avant le drame.

Plus de 15 personnes se sont retrouvées dans le box, des prévenus, à la date d'aujourd'hui. Les motifs sont nombreux: homicide involontaire, activités dangereuses, imprudence et négligence.

L'affaire a été ajournée au 22 novembre, date à laquelle d'autres témoins de l'accusation seront auditionnés.

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.