10 Novembre 2017

Afrique: Wilfried Zaha - Retour aux sources de l'enfant prodige

Parti à l'aventure, en Angleterre, à l'âge de 4 ans, avec ses parents, Armel-Wilfried Dazet Zaha est de retour en Côte d'Ivoire. Une terre qui l'a vu naître, il y a 24 ans.

Sélectionné pour le match capital contre le Maroc, ce samedi, au stade Houphouët-Boigny, le joueur de Crystal Palace est un argument pertinent pour les Pachydermes de Marc Wilmots. Une aubaine pour la Côte d'Ivoire, mais aussi, un tremplin idéal pour le joueur qui ne rêve que d'une chose : disputer la Coupe du monde 2018, en Russie.

Emerveillé, parlant très peu, le joueur qui découvre Abidjan, n'est pas intimidé. Partagé entre les séances d'entraînement, selfies et interviewes dans le hall de l'hôtel du golf, où l'équipe nationale de Côte d'Ivoire a pris ses quartiers, Wilfried Zaha se dit plutôt concentré sur le match de samedi. « C'est un sentiment de fierté qui m'habite. Fier de porter et de défendre le drapeau de la terre de mes ancêtres. Cette terre qui m'a vu naître. Je découvre mon pays, J'ai de grands yeux. Il est vrai que je ne m'exprime pas bien en Français, la langue la plus parlée dans le pays, mais nous sommes là pour jouer au football et donner du plaisir. A ce niveau le langage est universel. Ce doit être un moment de communion entre nous et les supporters », estime-t-il.

Lorsqu'il insistait pour rechausser les crampons le 14 octobre dernier, contre Chelsea, son entraîneur, Roy Hodgson n'était pas très chaud. Au bout du compte Zaha a fait tomber les Blues d'Antonio Conte (2-1). C'était lors de la 8e journée de la Premier League. Depuis son retour de blessure, rien ne l'arrête. Wilfried Zaha a enchaîné face à West Ham. Menés 2-1 par les Hammers, notamment après un but du Ghanéen André Ayew, Zaha n'a rien lâché. Sa persévérance a été récompensée par une égalisation au bout du temps additionnel (90e+7, 2-2). C'est un joueur au sommet de son art qui a été sollicité par Marc Wilmots pour tenter d'arracher le dernier billet qualificatif face au Maroc d'Hervé Renard.

Formé à l'Academy de Crystal Palace, l'attaquant ivoirien s'est révélé en Championship (2e division anglaise) alors qu'il n'avait que 18 ans. Une ascension fulgurante qui lui a permis d'évoluer dans les équipes jeunes d'Angleterre et de compter trois sélections chez les Three Lions (sélection nationale d'Angleterre). Evoluant souvent au poste de milieu offensif ou milieu sortant, Wilfried Zaha est réputé pour son jeu en mouvement, sa vitesse d'exécution et surtout ses qualités de dribbles.

Pour son premier match au stade Houphouët-Boigny, il a décidé de tout donner pour aider à qualifier la Côte d'Ivoire. « Ce jour-là, nous aurons besoin de nos supporters. Il faudra que l'on sente que nous jouons chez nous. Montrons que cette Coupe du monde nous intéresse tous », confie l'international ivoirien.

Afrique

L'immigration clandestine au cœur d'un colloque à Abidjan

A Abidjan, le sommet Union africaine-Union européenne doit se tenir à la fin du mois de novembre avec… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.