10 Novembre 2017

Cameroun: Affaire succession Tala Voyages - La tutrice des enfants du défunt éventre le mensonge de l'accapareur de biens Ngaleu Clovis

Face à cet acte immoral qui déshonore la mémoire de Kameni Tchuente Roger, la succession légale et légitime a décidé de mettre fin à l'imposture et au pillage, et apporte des éclairages à l'opinion.

Ci-dessous, la notification - lettre remise par exploit d'huissier, au contrevenant.

L'an deux mille dix sept et le : 1er novembre

A la requête de Mademoiselle FAIGUEM KENMOGNE Jeannine, administratrice des biens de la Succession KAMENI TCHUENTE Roger, Alias TALA VOYAGES, domiciliée à WASHINGTON, laquelle fait élection de domicile au Cabinet d'Avocats JOGO Pascal, B.P : 2444, Tél/Fax (237) 222 23 03 57 Yaoundé, Email :cabinetjogo@yahoo.fr, aux fins des présentes ;

J'ai, Maître TCHUENKAM, Huissier de justice à la 5ème charge près la Cour d'Appel du Centre et les Tribunaux de Yaoundé, y demeurant et domicilié à la Rue Essomba Abe lieu dit Ecole de Police face de la Pharmacie Emmanuel et soussigné ;

RECU, NOTIFIE, REMIS ET LAISSE A :

Dame MIALE MOUATCHOUA, Tutrice des enfants de feu KAMENI TCHUENTE Roger : TCHUENTE KAMENI Linares, DOGMO KAMENI Derland, KAMENI KAMENI Wilson, KANWO KAMENI Loveline,

MIALE KAMENI Vanella KESSELE, domiciliée à Yaoundé, Tél : 677 63 94 62, en son domicile où étant et parlant à :

L'original d'une lettre datée du 08 Octobre 2017, signée de la requérante et adressée à Monsieur NGASSEU Clovis, Ex-Directeur Général de la Société TALA VOYAYES SARL, Actuellement Promoteur de la Société MARYLAND Sarl dont la teneur suit :

« Cher Cousin,

C'est avec un cœur plein de douleur que mes frères et moi, tous ayants-droit de la Succession KAMENI TCHUENTE Roger, te rappelons ce message, plusieurs fois adressé à ton endroit, malgré ton extrême insensibilité ;

Tu te souviens que ton conseil Maître DJONKO Francis et toi, vous vous êtes énergiquement opposés et par tous les moyens, à ce que la décision du jugement d'hérédité soit rendue afin que la Succession de notre père KAMENI TCHUENTE Roger soit ouverte ;

De même, ce conseil Maître DJONKO Francis, très cher à toi, a également tout fait pour démontrer que notre mère, dame veuve KAMENI TCHUENTE née POUEMO DJILO Thérèse, n'avait pas qualité de défendre en justice ses intérêts tant dans la Société TALA VOYAGES que dans la Succession pourtant celle-ci était mariée à son défunt époux sous le régime monogamie avec biens communs ; heureusement elle a finalement eu gain de cause devant la Cour Suprême du Cameroun ;

Le Seigneur ne vous a pas soutenu dans cette voie et ne vous soutiendra jamais dans tout ce que vous faites contre cette Succession. Nous avons plutôt eu la grâce d'obtenir la GROSSE de ce jugement d'hérédité c'est-à-dire une décision qui ne peut plus être attaquée ;

Tout cela parce que Tonton Lazare, les autres et toi voulaient à tout prix que la Succession KAMENI TCHUENTE demeure dans une situation de fait afin que vous puissiez piller tous ses biens et saccager la Société Tala Voyages Sarl comme vous l'avez fait ;

Aujourd'hui, qu'est devenue cette Société Tala Voyages ? Ses bus et ses agences ?

Nous nous rendons compte que nous avons confié la viande au chien de surveiller et que même aujourd'hui la situation juridique de la Succession de mon père ne te dit rien. Toi personnellement tu continue à y poser des actes comme bon te semble pourtant moi, administratrice des biens, ne t'ai délégué aucun pouvoir ;

En quelle qualité le fais-tu ?

Tu n'a pas eu peur ne serait-ce que de la justice Camerounaise, de transformer la Société TALA VOAYAGES SARL en Société MARYLAND SARL dans laquelle tu es le seul associé et où ni la veuve, ni les ayants droit de feu KAMENI TCHUENTE n'auront aucun droit. Une nouvelle Société qui n'appartiendra qu'à toi et tes enfants !

Pourtant c'est avec les recettes générées par la Société TALA VOYAGES que tu as acheté les bus de Maryland ;

Toi-même tu l'as bien dit par écrit en justice que « les recettes de l'un (société TALA VOYAGES) servent au fonctionnement de l'autre (Maryland) ;

Cher cousin, comme avec tout ça tu es devenu un des grands riches du Cameroun, as-tu un seul jour posé la question de savoir ce que nous autres sommes devenus ? si nous allons à l'école ou pas ? si nous mangeons ou pas ? Tu as catégoriquement ignoré notre existence n'est-ce pas ?

Tout cela sans la crainte de Dieu !

En 2010, nous avons osé te demander de nous rendre compte de ta gestion de la Société TALA VOYAGES SARL puisqu'on t'en avait laissé la responsabilité, n'est-ce pas toi qui nous a répondu que tu ne nous laisseras cette société que lorsque tu parviendras à nous rapatrier?

Nous avons découvert enfin que notre père de son vivant n'élevait et nourrissait parmi nous qu'un serpent-boa capable de se retourner pour l'avaler et non un cousin;

Par ailleurs, tu as également exploité l'Hôtel VAVA pendant au moins 06 (six) ans pour finir par l'abandonner dans un état de délabrement avancé, grevé de tous les arriérés d'impôts, eau, électricité cumulés et non payés et autres charges financières. Tu t'es contenté de manger toutes les recettes de cet Hôtel, de les exploiter comme celles de la Société TALA VOYAGES SARL à tes propres intérêts personnels sans régler aucune charge ;

De tout cela, tu nous a donné un seul franc même pour nous tromper ?

Par ailleurs encore, tu as arraché le terrain de notre feu père dont il est propriétaire suivant le Titre Foncier n°30017/Mfoundi, pour faire le parking arrière de ta Société Maryland Sarl ;

Aujourd'hui tu l'exploite, nous empruntons de l'argent pour payer les taxes y afférentes... Quel sadisme cher cousin ? Tu as vendu ton cœur à quel dieu ? au dieu de l'argent ! pour ne pas dire au diable ?

En Mars 2015, nous t'avons servi une Sommation de Libérer par un Huissier de Justice de Yaoundé, ton conseil, Maître DJONKO Francis s'est interposé pour nous répondre dans sa fameuse lettre du 18 Mars 2015 qu'il ne conteste pas la propriété de cette parcelle de terrain, mais que toi Clovis tu « es disposé à libérer dans les meilleurs délais. » pourtant nous lui avons précisé qu'il y avait un client prêt à prendre cette parcelle en location contre paiement des loyers pour nos Etudes ;

A ce jour tu y es encore confortablement installé et les bus de Maryland ne font que se multiplier. Depuis 2015, ce "bref délai" n'est jamais arrivé n'est-ce pas ? tu as déjà pris goût, tu t'y accroche. Quel petit cœur !

Ton Avocat Maître DJONKO Francis a justifié tes agissements en déclarant toujours dans la même lettre que les recettes de l'exploitation de ce terrain te permettaient d'entretenir les multiples enfants de mon feu père. Peux-tu me rapporter une seule preuve de ce que tu as déjà donné un seul francs à un de mes frères ou sœurs ? ou même à la veuve qui était mariée sous le régime monogamique ? Pourquoi tous se plaignent !

Et si par extraordinaire, il s'avère que tu l'as même fait à mes frères nés hors mariage, de quel droit ou à quel titre le fais-tu ? Tu n'es même pas un ayant droit de feu KAMENI TCHUENTE encore moins un coadministrateur des biens de sa succession ; de qui détiens-tu ce pouvoir ?

Supposons un instant que c'est vrai, qu'as-tu fais des enfants légitimes ? n'est ce pas pour blanchir tes vols et détournements ?

Laisse-moi continuer à m'occuper des orphelins de mon feu père KAMENI TCHUENTE Roger qu'on m'a confiés avec le peu de moyens que j'ai à ma disposition, ce, en laissant également nos biens. Il n'y a pas de problème entre les ayants droit de feu KAMENI TCHUENTE

Roger, qu'ils soient légitimes ou seulement reconnus par mon père. Il y a la paix entre nous tous orphelins, même ceux que ma mère, veuve de son état, continue à héberger sous son toit à Washontgon. Cesse de semer les troubles dans notre famille ;

Si tu me permets de revenir sur ton conseil Maître DJONKO, ce fameux Avocat au barreau du Cameroun qui te soutient, te conseille et t'encourage depuis au moins 07 (sept) années dans tes malversations contre la Succession de mon père, ne peut-il pas en compensation des honoraires que tu lui verses te combler de "vrais Conseils Juridiques", digne, te poussant à poser des actes légaux que de s'ériger en complice ? ne peut-il pas éclairer la justice Camerounaise dans cette affaire que de la tromper pour l'induire en erreur ?

M'adressant encore à toi Clovis, penses-tu que mon père KAMENI TCHUENTE Roger avait mal fait de t'élever, de tout faire pour toi parce

que ton père géniteur n'avait rien au village ? Comme la Succession de ton père n'a pas assez de biens, tu l'as laissé pour venir t'ingérer dans la Succession de notre père pour dilapider et détourner tout ce qui nous appartenait. Tu t'y es collé comme une sangsue pour la sucer !

Maintenant c'est assez !

S'il te plait laisse ceux que nous avons mandatés continuer à nous aider ; le peu de fruits que ces mandataires obtiennent sont ou moins partagés à tous les ayants droit sans distinction et même à la veuve. Nous sommes déjà majeurs et raisonnons déjà bien pour comprendre tout ce qui se passe ;

Laisse nos biens ! C'est vrai que tu as déjà tout pillé :

Tu as la conscience tranquille comme tu as transformé la Société TALA VOYAGES SARL avec au moins 32 bus en fonction en Société Maryland Sarl dont tu es l'unique propriétaire ?

Tu as la conscience tranquille comme tu as arraché le terrain titré de mon père pour faire le parking arrière de ta Société Maryland à Yaoundé ?

Tu as la conscience tranquille qu'à Nkongsamba, ta Société Maryland Sarl fonctionne dans le site de TALA VOYAGES SARL alors que celle-ci supporte seule les charges locatives ?

Tu as la conscience tranquille qu'à Bafang tu as fermé la Société TALA VOYAGES SARL pour ouvrir Maryland à côté ? et j'en passe... ... ... ;

Laisse-nous au moins les racines qui nous restent. Ne continue plus à transformer les biens de notre père en tes propres biens pour nous dire à haute voix que tu as "les parapluies et les godasses" ; Qu'au Cameroun lorsqu'on a des moyens financiers on ne peut être inquiété par qui que ce soit même par la justice ;

Cela se comprend dans tout ce que tu as fais pour torpiller les procédures engagées contre toi dans les commissariats et gendarmeries. Maintenant nous sommes devant les Tribunaux et nous attendons la fin ;

MAIS DANS CETTE ATTENTE, TU DOIS RETENIR UNE SEULE CHOSE : MEME SI TU N'AS PAS PEUR DE LA JUSTICE ICI SUR TERRE, LA JUSTICE DIVINE TE RATTRAPERA PUISQUE QUE LA VERITE FINIT TOUJOURS PAR TRIOMPHER;

Cher cousin, pour finir, nous souhaitons vivement que ce qui est arrivé aux orphelins de KAMENI TCHUENTE Roger et leur ronge les cœurs à ce jour n'arrive jamais à tes enfants ;

Nous te souhaitons aussi que tu vives aussi longtemps que possible auprès d'eux pour qu'ils ne soient jamais un jour orphelins comme nous ;

Enfin, nous te souhaitons prospérité et longévité !!!!

(é)

Jeannine K. FAIGUEM»

Cameroun

spectaculaire incendie à l'Assemblée nationale à Yaoundé

Un grave incendie a ravagé une bonne partie de l'Assemblée nationale camerounaise, dans la nuit de jeudi… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.