10 Novembre 2017

Madagascar: Iles éparses - Revendication adoptée en conseil des ministres

Le processus de la revendication des îles éparses a été abordé, lors du conseil des ministres, d'avant-hier, dont voici un extrait.

« 11 ans après l'enclechement de son élaboration, le décret final définissant les lignes de base de Madagascar, y compris celles des îles Malagasy de l'Océan indien a été adopté, avant-hier, par le conseil des ministres... Ainsi des approches techniques et diplomatiques sont conjuguées avec endurance ».

D'après le communiqué, le Secrétaire d'Etat chargé de la Mer (SEMer) dirigé par Dr Randrianarisoa Léonide Ylénia est résolu à remplir sa mission.

Il est mandaté pour porter la politique de Madagascar relative à la revendication des îles Malagasy de l'Océan indien, à la mise en place de la planification spatiale marine et à l'institutionnalisation de l'économie bleue.

Madagascar

Lois électorales - Le président tarde à saisir la HCC

Les trois lois électorales constituent un test de crédibilité pour Jean-Eric Rakotoarisoa et les 8… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.