10 Novembre 2017

Mali: Dakar-Bamako-Ferroviaire - La section syndicale unique/UNTM exige le paiement des salaires

Le malaise ne finit pas de grandir au siège de la section syndicale unique/UNTM où 541 agents maliens du chemin de fer Dakar-Bamako-Ferroviaire attendent toujours le paiement de « trois mois d'arriérés de salaire ». Pour débloquer cette situation, ils demandent aujourd'hui l'implication du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

L'information a été donnée lors d'une l'assemblée générale tenue le lundi dernier par la section syndicale unique/UNTM/ Dakar-Bamako-Ferroviaire au Ciné Soudan. Les responsables syndicaux exigent le paiement des salaires.

Par ailleurs, ces agents réclament aujourd'hui la mise en œuvre du schéma institutionnel du chemin de fer Dakar-Bamako-Ferroviaire. Le Secrétaire général de la section syndicale unique, Abdoulaye Berthé, a plaidé pour une implication du président IBK pour faire face à ces difficultés qui les empêchent de dormir.

« Nous sommes laissés-pour compte par les ministères en charge de l'Economie et des Finances et celui de l'Equipement, des Transports et du Désenclavement », a-t-il dit. Avant de préciser qu'avec la reprise du chemin de fer par les deux Etats (Mali et Sénégal), les agents sont désormais au compte des Etats. A en croire M. Berthé, l'Etat Sénégalais a pris en charge les salaires des agents Sénégalais du chemin de fer Dakar-Bamako-Ferroviaire.

Il a par ailleurs regretté que le ministre de l'Economie et des Finances du Mali ait indiqué que l'Etat n'a pas de ressources destinées à la prise en charge des dépenses de salaires des agents maliens du chemin de fer Dakar-Bamako-Ferroviaire dans le budget d'Etat 2017.

Il a qualifié cette attitude du ministère de l'Economie et des Finances de fuite de responsabilité. « Nous devons être payés parce que nous sommes au compte de l'Etat malien. C'est l'Etat qui gère le chemin de fer à travers un comité inter Etat dont le Ministère de l'économie et des finances fait partie. Les responsables maliens savent que l'Etat Sénégalais est en train de payer les agents du chemin du fer du Sénégal », a-t-il soutenu.

Mali

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.