10 Novembre 2017

Afrique du Sud/Sénégal: Sadio Mané sur toutes les lèvres

L'attaquant international sénégalais, Sadio Mane fait trembler l'Afrique du Sud qui affronte le Senegal ce vendredi au Peter Mokaba Stadium de Polokwane (293 km de Johannesburg).

L'aptitude du feu-follet des Lions auteur de deux passes décisives le week-end dernier lors de la large victoire des Reds de Liverpool sur les Hammers de West Ham est aperçue comme une très mauvaise nouvelle. "Vous n'allez quand même pas nous dire que Mané va jouer vendredi ?", s'est exclamé Philip, visiblement surpris de la convocation de la star du football senegalais que le staff médical de Liverpool avait donné absent pour six semaines.

"À lui tout seul, il peut nous gagner. S'il est là, je n'ai plus espoir", semble se désoler ce Sud-africain qui ne croyait pourtant aux chances des Bafana Bafana de renverser le groupe D dont ils occupent la 4eme place avec seulement quatre points au compteur. Ils se sont retrouvés derrière le Senegal, leader avec 8 points, suivi du Burkina Faso et du Cap-Vert qui disposent chacun de six points. Une victoire suffit donc aux Lions du Senegal pour composter leur ticket pour Russie 2018.

Thulani Serero, une« honte » pour son sélectionneur

Thulani Serero, le milieu de terrain du Vitesse Arnhem, scandalise son sélectionneur en refusant de rejoindre les Bafana Bafana qui affrontent les Lions du Senegal demain vendredi au Peter Mokaba Stadium de Polokwane, sous prétexte qu'une place de titulaire ne lui est pas garantie.

Convoqué par l'Afrique du Sud pour la double confrontation face au Sénégal, le milieu de terrain Thulani Serero a décliné, sous prétexte qu'il souhaite se voir garantir une place de titulaire. A la grande désapprobation de son sélectionneur. «La sélection n'est pas un endroit où nous pouvons garantir des places », a réagi Stuart Baxter à propos de l'attitude du joueur de Vitesse Arnhem. « S'il ne considère pas que c'est un honneur d'être appelé au camp de l'équipe nationale, il peut aussi bien rester là où il est. Je ne sais pas si sa sélection sera permanente ou pas. C'est une honte pour ses coéquipiers qui travaillent dur pour battre le Sénégal... », a taclé le technicien écossais. La presse sud-africaine n'a pas non plus été tendre avec le joueur. La quasi totalité des organes de presse ont fustigé l'attitude de Serero.

Khune inquiète l'Afrique du Sud

Jouera -t-il ou ne jouera-t-il pas ce vendredi 10 novembre face à l'Afrique du Sud ? L'emblématique gardien des Bafana Bafana inquiète toute l'Afrique du Sud. Blessé au nez dimanche dernier en championnat, Itumeleng Khune dit "Itu" fait trembler son peuple. "S'il n'est pas là, c'est l'équipe qui perd son âme. C'est le leader naturel de notre sélection", confie un journaliste sportif sud-africain venu couvrir le match ô combien important entre l'Afrique du Sud et le Senegal demain vendredi.

Du côté du staff technique, on préfère garder son optimisme. "Itu a vu un spécialiste et il en verra un de plus (mardi, NDLR) a déclaré Stuart Baxter après la séance d'entraînement du matin sur le lieu du match. Itu lui-même nous a demandé de préparer un masque pour lui. Ce qui signifie qu'il a de l'espoir. Mais cela pourrait être l'enthousiasme et l'ambition". "La décision finale reviendra aux médecins", a ajouté Baxter. Aux dernières nouvelles, le capitaine de l'Afrique du Sud aurait demandé de jouer avec un masque.

Magal à Polokwane

Les envoyés spéciaux des organes de presse du Senegal ont célébré le Magal hier, mercredi 8 novembre à Polokwane. Ils ont été invités par des ressortissants sénégalais. Avec Gora Mbaye à la baguette, les journalistes sportifs ont eu droit à une véritable torture alimentaire dont seuls les Mourides ont le secret. À leur retour à l'hôtel, il était difficile de rédiger quelques lignes. Les cotelettes d'agneaux et autres ingrédients dignes d'un « benrdel » de Cheikh Bethio Thioune ou encore de Atou chef des Hizbou étaient passés par là. Le concepteur de « Bamba Fepp » ne s'est véritablement pas trompé. Bamba jusqu'à Polokwane.

Afrique du Sud

Manifestation contre l'esclavage des migrants en Libye

En Afrique du Sud, plusieurs organisations de la diaspora ont défilé mardi 12 décembre à… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.