10 Novembre 2017

Afrique du Sud/Sénégal: Éliminatoires coupe du monde 2018 - Tuer définitivement le suspense

Après le Nigéria et l'Egypte, l'Afrique attend avec impatience les trois autres ambassadeurs devant représenter le continent, l'été prochain en Russie qui abrite la coupe du monde de football.

En pole position, après la décision de la Fifa de faire rejouer le match du 12 novembre 2016 face à l'Afrique du Sud, le Sénégal, leader du groupe D, avec 8 points devant le Burkina Faso (6 points +0) et le Cap-Vert (6 points -4) peut composter son ticket dès ce soir. Il suffit d'une victoire au Peter Mokaba Stadium de Polokwane pour mettre fin au suspense.

Une victoire des Lions ce vendredi 10 novembre au stade de Polokwane qualifie le Sénégal à la prochaine coupe du monde de football. Leaders du groupe D avec 8 points (+ 4) devant le Burkina Faso (6 pts +0) et le Cap-Vert (6 pts -4), les Lions peuvent donc mettre fin au suspense dès ce soir et rendre par la même occasion, le duel Etalons-Requins Bleus sans objet ; mais aussi transformer leur match du 14 novembre à Dakar, contre les Bafana Bafana, en une rencontre de gala.Ce qui est loin d'être une chimère.

Toutefois, il faudra que les «Lions» jouent sur leur propre valeur d'autant plus que l'adversaire a une double obligation de vaincre. Aussi bien à Polokwane qu'à Dakar pour décrocher le ticket du groupe D, les Sud-Africains qui sont donc loin d'avoir leur destin en main, ne vont pas rester dans leur camp comme il est souvent constaté avec les adversaires du Sénégal. Mais, ce serait très risqué de laisser l'initiative du jeu à cette sélection qui dispose d'attaquants virevoltants de la trempe de Andle Jali qui est le meilleur de cette sélection dans les éliminatoires. Mais aussi de Keagan Dolly. Sans occulter les relances aux allures de passes décisives du capitaine Khune. La bataille du milieu de terrain risque donc d'être très déterminante.

Aliou Cissé est alors averti. D'autant plus qu'il avait appris à ses dépens qu'on ne laisse jamais l'initiative du jeu à la sélection sud-africaine.

Le miracle va-t'il se produire ?

Ce serait un miracle que l'Afrique du Sud termine première dans la poule D. Derniers avec seulement 4 points, à quatre longueurs du Sénégal, les Bafana Bafana ont grillé leur joker. Les deux défaites face au Cap-Vert risquent d'être lourdes de conséquences. Même si la victoire (3-1) acquise face au Burkina Faso offre une lueur d'espoir aux hommes de Stuart Baxter. Mieux Keagan Dolly et ses coéquipiers comptent se servir de la décision de la Fifa de rejouer leur match du 12 novembre comme «motivation» pour réaliser l'exploit. «Nous pouvons tourner cet événement en notre faveur car certains d'entre nous ont été dans cette situation (avec Mamelodi Sundowns face à As Vita Club en Ligue des Champions en 2016, Ndlr), où tout semblait perdu. Si nous jouons de la même manière que contre le Burkina Faso, nous pouvons accomplir un miracle», a déclaré le milieu offensif. Seulement, le Sénégal n'est pas le Burkina Faso et cette fois, un problème administratif ne se pose pas.

Equipe probable 

Khadim Ndiaye ; Lamine Gassama, Salif Sané, Kalidou Koulibaly, Adama Mbengue ; Gana Guèye, Kouyaté (Capitaine), Pape Alioune Ndiaye ; Diao Baldé Keïta, Sadio Mané et Diafro Sakho

Afrique du Sud

Noah, galère metisse

En Afrique du Sud, le best-seller de la saison est un livre de souvenirs*. Trevor Noah, brillant animateur de programmes… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.