10 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Un projet de la Banque mondiale cible les PME congolaises

Une mission de l'institution financière internationale séjourne depuis le 8 novembre, à Brazzaville, pour tenter d'identifier les besoins du secteur privé congolais.

La Banque mondiale (BM) a promis un financement d'environ 40 millions de dollars, destinés à appuyer le secteur privé de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac).

Le projet régional pourrait être opérationnel en septembre 2018 et permettra d'améliorer le climat des affaires et de développer le commerce interrégional.

La délégation de la BM a eu une séance de travail le 9 novembre à Brazzaville, avec les cadres du ministère des Petites et moyennes entreprises (PME), de l'artisanat et du secteur informel, en présence de la ministre de tutelle, Yvonne Adélaïde Mougany.

La rencontre a permis aux deux parties d'aborder des questions relatives au développement des PME locales.

« Le projet est encore en phase d'étude, nous sommes venus juste échanger les idées et écouter le point de vue des autorités congolaises », a indiqué Ashani Chanuka Alles, membre de la délégation.

L'experte de la BM a salué la volonté des autorités congolaises de contribuer à la réussite du projet au bonheur du secteur privé et des PME locales.

Le Congo est la troisième escale de cette mission d'identification, après le Gabon et le Cameroun. Les interventions du projet devraient permettre d'apporter des opportunités favorables aux PME nationales.

Congo-Brazzaville

Le pays signe un accord avec le HCR sur les déplacés dans le Pool

Le Congo, qui compte des milliers de déplacés internes à cause des violences dans le Pool, mais… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.