10 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Des chercheurs congolais encouragés à parler anglais

La représentation diplomatique des Etats-Unis d'Amérique en République du Congo entend, en partenariat avec le ministère de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique, renforcer les capacités des chercheurs et inventeurs congolais en langue anglaise.

Le sujet était au centre des échanges entre le ministre en charge du département, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, et l'ambassadeur des Etats-Unis, Todd P. Haskel, le 9 novembre à Brazzaville.

« Nous avons une riche expérience dans le domaine de la recherche scientifique. Je pense qu'à l'avenir, nous pourrions avoir des échanges comme l'a dit le ministre. C'est important que nous travaillions ensemble pour identifier les idées », a déclaré Todd P. Haskel, à l'issue de l'audience.

« Nous avons aussi parlé de l'importance de l'anglais dans la recherche scientifique. Nous allons voir comment réaliser des programmes pour améliorer le niveau d'anglais dans le pays. Je crois qu'il y a des opportunités de coopération dans plusieurs secteurs », a-t-il ajouté.

Le Congo et les Etats-Unis ont établi leurs relations de coopération en 1960. Les deux parties coopèrent sur la promotion de la recherche et la formation concernant les maladies infectieuses émergentes.

La délégation générale pour la recherche scientifique et technique du Congo a conclu un mémorandum d'accord avec l'Institut national des allergies et maladies infectieuses composant des Instituts nationaux de la santé au sein du département de la santé et des services sociaux des Etats-Unis.

Les Américains figurent parmi les partenaires qui apportent un soutien technique et financier à la mise en œuvre des programmes de protection des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo dont les forêts congolaises font partie.

En 2010, le Congo et l'ONG américaine Partenariat international pour le développement humain ont signé un mémorandum d'entente pour la production, par des engrais agricoles, des cultures de maïs, soja, haricot, oignon, arachide, pomme de terre, petits pois ainsi que des cultures maraîchères.

Congo-Brazzaville

Que font des adolescents tard la nuit dans les rues !

À cette exclamation que suscite un constat réel, la réponse est que ces adolescents sont soit des… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.