10 Novembre 2017

Afrique: COP 23 - Le chef de l'ONU appelle à accélérer l'action climatique et à relever le degré d'ambition

Alors que l'impact du changement climatique s'aggrave dans le monde, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé vendredi la communauté internationale à redoubler d'efforts pour aider les pays à faire face aux chocs climatiques, en particulier les plus vulnérables.

« Je suis encouragé de voir l'action climatique s'installer, à toutes les échelles, à tous les niveaux, impliquant une coalition toujours plus large d'acteurs et d'institutions », a déclaré M. Guterres lors d'une conférence de presse au siège des Nations Unies à New York. « Mais nous devons en faire plus », a-t-il souligné.

Le chef de l'ONU a déclaré aux journalistes qu'il se rendra à Bonn, en Allemagne, pour participer à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23), où il exhortera les Etats à faire plus d'efforts pour accélérer l'action climatique et accroitre l'ambition d'en faire plus.

« La fenêtre d'opportunité pour atteindre l'objectif de 2 degrés peut se fermer dans 20 ans ou moins - et nous n'aurons peut-être que cinq ans pour réduire la courbe des émissions à 1,5 degré », a prévenu le Secrétaire général, soulignant la nécessité d'une réduction de 25% des émissions d'ici 2020.

Le renforcement du financement de l'action climatique est une autre urgence mis en exergue par M. Guterres qui a appelé à la mobilisation annuelle de 100 milliards de dollars pour les pays en développement.

Le Secrétaire général a également déclaré qu'il convoquera en septembre 2019 un sommet sur le climat pour « mobiliser l'énergie politique et économique au plus haut niveau ».

« Je demande aux dirigeants du monde de faire preuve de courage dans la lutte contre les intérêts enracinés, de sagesse pour investir dans les opportunités du futur et de compassion en nous souciant du genre de monde que nous construisons pour nos enfants », a-t-il dit.

Le chef de l'ONU a également annoncé qu'avant Bonn, il se rendra aux Philippines pour participer au Sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Après sa participation à la COP23, il se rendra au Royaume-Uni le 16 novembre pour prononcer une allocution sur le contre-terrorisme et les droits de l'homme à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l'Université de Londres.

« Alors que le monde réagit au terrorisme moderne, notre objectif doit être de gagner la bataille tout en respectant nos valeurs », a-t-il déclaré.

Afrique

L'immigration clandestine au cœur d'un colloque à Abidjan

A Abidjan, le sommet Union africaine-Union européenne doit se tenir à la fin du mois de novembre avec… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.