10 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Tourisme et hôtellerie / Seen hôtel Abidjan-Plateau - L'ère d'une offre pour la classe moyenne

Le 28 juillet dernier, le Vice-Président de Côte d'Ivoire Daniel Kablan Duncan, a procédé à l'inauguration de ce réceptif médium entre 2 et 3 étoiles premium

Tourisme et hôtellerie/ Seen hôtel Abidjan-Plateau : L'ère d'une offre pour la classe moyenne

Le 28 juillet dernier, le Vice-Président de Côte d'Ivoire Daniel Kablan Duncan, a procédé à l'inauguration de ce réceptif médium entre 2 et 3 étoiles premium ouvrant, tout aussi, l'adoption d'un mode innovant de produit hôtelier. Entre les palaces 5 et 4 et autres résidences de standing qui poussent à Abidjan grâce à la politique touristique volontariste de l'Etat, un nouveau mode de consommation hôtelière, alliant cadre de vie convivial et commodités environnementales s'arrimant aux standards internationaux, l'ère des établissements accessibles au citoyen moyen (2/3 étoiles), a été inaugurée à Abidjan avec le Seen hôtel du Plateau. Dont le Vice-Président Kablan Duncan consacré le baptême du feu, le 28 juillet en grande pompe, en présence de l'administration et des opérateurs touristiques de Côte d'Ivoire.

Il importait donc, trois mois après son ouverture officielle et face aux attentes des consommateurs et face aux promesses de l'opérateur, d'y effectuer une immersion pour déceler les avantages comparatifs. A maints égards, cet hôtel est une combinaison unique de matières naturelles appuyée par l'audace technologique. Trendy, différent, connecté à l'Internet via un réseau WIFI de haute capacité, l'hôtel révolutionne le marché de l'hôtellerie moyenne gamme dans la ville. Au cœur du concept Seen Hotel Abidjan Plateau, a été créée la chambre la plus originale et la plus relaxante, jamais vue, dans ce segment d'hôtellerie : le concept double carré ! L'unicité de son design et la qualité de ses prestations étonnent même les voyageurs les plus blasés !

Abidjan, la rampe de lancement continentale

Dernier-né du Mangalis Hotel Group lui-même filiale d'une holding africaine, le Teylom Group, crée en 2012, le réceptif offre des promesses d'un secteur avec des lendemains enchantés pour la classe moyenne. Ce type d'établissement vient renforcer la capacité hôtelière ivoirienne et du coup, revigorer la politique du pays qui favorise l'implantation des hôtels accessibles à toutes les bourses. Il brise la peur des factures vertigineuses aux tarifs exorbitants et s'impose par un rapport qualité-prix : des prestations de grandes classes à des coûts acceptables dans un décor au design tendance sorti tout droit de l'environnement et du patrimoine africain.

La Côte d'Ivoire abritera 2 hôtels du Groupe Mangalis, sur les 10 prévus dans neuf pays africains. Celui qui vient d'ouvrir ses portes sur les bords de la lagune Ebrié compte 149 chambres dont des suites, des espaces de réunion, un restaurant et une salle de fitness. La réalisation du second complexe hôtelier en 2018 placera la Côte d'Ivoire au cœur de l'action africaine du Groupe. L'ambition est d'atteindre les 1500 chambres dans les 9 pays africains ciblés pour abriter des réceptifs de Mangalis. Un challenge qui accompagne bien la politique d'Emergence nationale pour l'horizon 2020.

Cote d'Ivoire

L'immigration clandestine au cœur d'un colloque à Abidjan

A Abidjan, le sommet Union africaine-Union européenne doit se tenir à la fin du mois de novembre avec… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.