10 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Fonction publique / Issa Coulibaly - « Les tuyaux et autres réseaux, c'est fini... »

Issa Coulibaly a promis offrir à ses agents des conditions meilleures de travail.

Fonction publique/Issa Coulibaly : « Les tuyaux et autres réseaux, c'est fini... »

« En plus des critiques qui nous sont faites sur les lenteurs et lourdeurs dans les prescriptions et l'établissement des actes, il subsiste, dans l'opinion, l'idée que notre institution est le lieu de l'existence de réseaux et moyens détournés pour accéder à un emploi dans l'administration publique.

J'invite chacun de vous, chers collaborateurs, à être les porte-voix du ministère de la Fonction publique pour dire à tous nos parents que les prétendus tuyaux et autres réseaux, c'est fini ! ». C'est propos sont du général Issa Coulibaly, ministre de la Fonction publique. C'était à l'occasion de la cérémonie marquant la fin de la visite des différents services entamé, depuis sa prise fonction, le 9 novembre 2017, dans les locaux de ce département ministériel, à Abidjan-Plateau.

Pour lui, « le travail doit être, le seul critère pour accéder à la fonction publique. « Seul le travail et une préparation consciencieuse sont les meilleurs et véritables gages du succès », dira-t-il..

C'est d'ailleurs pourquoi, il a engagé tous ces collaborateurs à la tâche afin de réussir la mission à eux confiés par le Président de la république, Alassane Ouattara. « Notre souci constant doit être la recherche de la qualité, de l'efficacité, de la célérité et la recherche permanente du résultat », a-t-il conseillé. Aussi a-t-il invité les agents de la Fonction publique à cultiver des valeurs qui caractérise tout bon travailleur. « Nous devons encrer dans nos habitudes la ponctualité, l'assiduité, la conscience professionnelle et sortir des lourdeurs administratives. Donnons le meilleur de nous-mêmes dans le traitement des dossiers, afin de gagner la confiance des usagers qui deviennent, désormais des clients. Et le client est roi, a-t-t-on coutume de dire ! ».

Aussi, Issa Coulibaly a promis offrir à ses agents des conditions meilleures de travail. « Au cours de ces différentes visites (du 20 septembre au 9novembre), j'ai fait le constat de vos difficultés et parfois du manque de moyens. Nous nous emploierons de notre coté à rechercher des appuis nécessaires afin de doter les services de moyens de travail conséquents pour l'accomplissement de nos missions », a-t-il affirmé.

D'ailleurs, des actions déjà sont en cours, « des travaux de rafraichissement des locaux, lesquels seront suivis très bientôt par la réhabilitation de certaines installations et l'équipement de plusieurs services dont le service Accueil qui est la porte d'entrée et la vitrine de la maison.

Pour le ministre de la Fonction publique, en poste depuis le 21 juillet 2017 (jour de la passation de charge), cette mission constitue un défi. Et un défi ça se relève.

Cote d'Ivoire

L'immigration clandestine au cœur d'un colloque à Abidjan

A Abidjan, le sommet Union africaine-Union européenne doit se tenir à la fin du mois de novembre avec… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.