10 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Sécurité sociale - L'adhésion des jeunes fonctionnaires sollicitée à la Mugef

La campagne initiée par la mutuelle des travailleurs de la Fétrasseic a été lancée le 10 novembre, par le président de ladite mutuelle, Abraham Angossina. Elle vise à relever le niveau des recettes, pour permettre à la structure de faire face aux différentes prestations sociales.

« Avec les départs massifs à la retraite de nos cotisants, nous sommes en difficulté pour payer les diverses prestations. C'est pourquoi, nous invitons les agents civils de l'Etat dont l'âge varie entre 18 et 45 ans, d'adhérer massivement à la Mugef, parce que c'est notre outil commun de solidarité », a déclaré le président de la Mugef.

Fixé au départ à 50 000FCFA, le montant à donner à un membre en cas de maladie est actuellement fixé à 100 000F CFA. En cas de décès, la mutuelle dégagera désormais une enveloppe de 300 000 FCFA au lieu de 100 000FCFA comme avant.

S'agissant de la somme à percevoir à la retraite, trois options sont définies en fonction du nombre d'années de versement effectuées par le cotisant. 5 000 F CFA par mois pendant dix à quatorze ans donnent droit à une pension de 1 000 000 FCFA. Quinze à vingt ans de versement égale à 1 250 000 FCFA puis vingt-cinq ans et plus 1500 000 FCFA.

Le président de la Mugef a, par ailleurs, déploré la non attribution d'un code à sa structure par le ministère des Finances pour la différencier des autres, alors que celle-ci a été créée il y a trente ans.

Congo-Brazzaville

COP23 - Terre d'école se fait un écho favorable

La présidente de la fondation, Maria Maylin, a dressé, lors de la journée consacrée à… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.