10 Novembre 2017

Afrique: Journée mondiale du diabète - 415 millions de personnes sont déjà atteintes de cette maladie

Photo: The Citizen
Une femme testant le niveau de sucre dans son sang.

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du diabète, la Fédération Nationale des Diabétiques du Mali (FENADIM), en collaboration avec le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique, de l'ONG Santé Diabète et leurs partenaires ont organisé une conférence de presse hier le 9 Novembre 2017, au siège de l'OMS, sis à N'Tomikorobougou. C'était pour présenter le thème principal de la campagne 2017 « Femme et Diabète » ainsi que les activités de la célébration qui seront mises en œuvre au Mali.

Le conférencier a rappelé que notre pays, à l'image de ce qui se passe à l'échelle mondiale, fait face à une véritable épidémie de diabète. Selon la Fédération internationale du Diabète (FID) en 2015, 415 millions de personnes sont déjà atteintes de diabète dans le monde. La maladie est responsable de plus de 5,1 millions de morts, sans compter les complications invalidantes qu'elle entraine amputations, coma diabétique, cécité, mise sous dialyse. L'avenir semble encore plus alarmant puisque les projections de la FID estiment que le nombre de personnes touchées par le diabète devrait dépasser les 650 millions d'ici à 2040.

80 millions de ces patients résideront dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, avec une prévalence de 3,8 de la population adulte (20-79 ans). Le continent africain n'est pas épargné par l'épidémie de diabète. Il connaitra la progression la plus importante au cours des prochaines décennies. L'Afrique passera en effet de 14,2 millions de diabétiques en 2015 à 34,2 millions en 2040. Le Mali n'échappe malheureusement pas à ce schéma puisque le pays présente une prévalence de diabète avoisinant presque les 5% de la population adulte. Ainsi, depuis plus de 10 ans, un partenariat étroit entre l'ONG Santé Diabète, le Ministère de la Santé et les médecins spécialistes a permis de mener de nombreuses actions afin de renforcer le système de santé du Mali pour améliorer la prévention et la prise en charge du diabète.

Le conférencier estime, que le diabète est la neuvième cause de décès chez les femmes à l'échelle mondiale, 2,1 millions de décès chaque année. En raison des conditions socioéconomiques, les filles et les femmes atteintes de diabète rencontre des obstacles à l'accès à la prévention, au dépistage précoce, au diagnostic, au traitement et aux soins, en particulier dans les pays en voie de développement. Deux femmes sur cinq atteintes de diabète sont en âge de procréer, ce qui représente plus de 60 millions de femmes dans le monde. Les femmes atteintes de diabète peuvent avoir des résultats de grossesse médiocres Sans planification préalable à la conception, le diabète de type 1 et de type 2 peut entrainer un risque significativement plus élevé de mortalité et de morbidité maternelle et infantile.

Mali

La collusion entre groupes terroristes et signataires de l'accord d'Alger dénoncée

Le représentant local de la Force française Barkhane, le général Christian Allavène a… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.