10 Novembre 2017

Cote d'Ivoire: Arrivée à Abidjan - Alassane Ouattara fait le point de son séjour aux Etats Unis

Ce don du gouvernement américain, d'un montant de 524,7 millions de dollars US, est destiné, aux secteurs de l'Education, de la Formation Professionnelle et des Transports.

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a regagné Abidjan, ce vendredi 10 novembre 2017, en milieu de matinée, après avoir pris part, à Washington (USA), à la Cérémonie de signature de l'Accord de Don du Millenium Challenge Corporation, à la Côte d'Ivoire.

Il a été accueilli à son arrivée par le Vice-Président, M. Daniel Kablan DUNCAN, des membres du Gouvernement et du Cabinet présidentiel, ainsi que par la hiérarchie militaire.

Dans la déclaration faite au Pavillon présidentiel, le Chef de l'Etat a d'abord précisé que le Millenium Challenge Corporation (MCC), est un programme d'aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays qui ont rempli des indicateurs de mesure de performances en matière de bonne gouvernance, de respect des droits de l'homme et de bonne gestion économique.

Il a ensuite tenu à remercier le Président Donald TRUMP et le Gouvernement américain pour l'accueil chaleureux qui lui a été réservé ainsi que pour toutes les marques d'attentions dont sa délégation et lui-même ont été l'objet.

Il a, par la suite, souligné que la Cérémonie de signature de l'Accord de Don du MCC à la Côte d'Ivoire s'est déroulée au Département d'Etat américain, en présence de l'Ambassadeur Stephanie SULLIVAN, Représentant le Gouvernement américain, du Président-Directeur Général du Millenium Challenge Corporation, M. Jonathan NASH, et de plusieurs personnalités du monde politique et financier des Etats-Unis.

Ce Don du Gouvernement américain, d'un montant de 524,7 millions de dollars US, est destiné, selon le Président Alassane OUATTARA, aux secteurs de l'Education, de la Formation Professionnelle et des Transports.

Pour ce qui est du secteur Education/Formation, l'enveloppe allouée, a-t-il fait noter, sera destinée à l'amélioration de l'employabilité des jeunes et à la productivité du secteur privé. Elle permettra notamment la construction et l'équipement de près de 84 collèges de proximité ainsi que des centres de Formation Technique et Professionnelle.

Quant au secteur des Transports, l'enveloppe allouée, a-t-il indiqué, sera consacrée au projet de Transport d'Abidjan en vue d'accroître la compétitivité de la capitale économique de la Côte d'Ivoire en tant que pôle principal de croissance du pays, en améliorant notamment la fluidité du trafic ainsi que la gestion et l'entretien des routes.

Au cours de la cérémonie, a ajouté le Président de la République, le Gouvernement américain a félicité la Côte d'Ivoire pour ses performances économiques et a réitéré la détermination des Etats-Unis à soutenir les efforts du Gouvernement ivoirien en faveur de la réduction de la pauvreté à travers une croissance durable et inclusive.

Dans le même cadre, a-t-il affirmé, les Etats-Unis ont également salué la forte croissance économique ainsi que les progrès et les réformes entreprises par la Côte d'Ivoire dans plusieurs domaines, notamment en matière de renforcement de la transparence au niveau du système judiciaire.

Par ailleurs, le Chef de l'Etat a indiqué qu'en marge de la Cérémonie de signature de cet Accord, il a eu plusieurs autres activités, notamment, des entretiens, des communications et des visites, en particulier aux Sièges de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International.

Au cours de ces entretiens, communications et visites, il a souligné avoir mis en exergue les efforts et réformes entrepris depuis son avènement au pouvoir, pour repositionner la Côte d'Ivoire ; notamment au plan économique. Ce qui a permis, a-t-il fait remarquer, de faire aujourd'hui de notre économie, l'une des plus dynamiques au monde, avec un taux de croissance moyen annuel de 9% du PIB sur les cinq dernières années.

En outre, il a ajouté avoir également profité de ces rencontres et échanges pour présenter les opportunités d'affaires qu'offre notre pays grâce aux mesures engagées en matière de lutte contre la corruption, à l'amélioration du climat des affaires, à la place stratégique de notre pays au sein de la CEDEAO ainsi que la politique d'ouverture de la Côte d'Ivoire.

A cet égard, le Président Alassane OUATTARA a révélé avoir invité les entreprises américaines à s'intéresser davantage à la « destination Côte d'Ivoire » pour réaliser des affaires prospères.

Au regard de tout cela, il a affirmé que son séjour à Washington a été « fructueux pour la Côte d'Ivoire », car, il a permis de renforcer les relations d'amitié et de coopération entre les Etats-Unis et la Côte d'Ivoire, et de nouer des contacts utiles pour notre pays.

Pour terminer, le Président de la République a annoncé que l'objectif, à présent, est de tout mettre en œuvre pour l'obtention d'un deuxième Compact du Millenium Challenge Corporation pour notre pays.

Source : Présidence de la République

Cote d'Ivoire

L'ex-président burkinabè Compaoré sort de son silence

Réputé pour son flegme et observant un strict devoir de réserve depuis son exil en Côte… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.