10 Novembre 2017

Sénégal: Christophe Bigot souligne l'importance du secteur des télécommunications

Dakar — L'ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, a souligné, vendredi, l'importance du secteur des télécommunications, lequel pourrait selon lui contribuer à l'émergence du Sénégal.

"J'ai rencontré le ministre pour lui parler des télécommunications qui est un secteur extrêmement prometteur. Un secteur qui permet d'apporter de l'emploi et mobiliser la diaspora tout en contribuant à l'émergence du Sénégal", a-t-il dit.

Christophe Bigot rendait visite vendredi au ministre des Télécommunications, des Postes et de l'Economie numérique, Abdoulaye Baldé, qu'il dit connaître depuis qu'il était encore à la tête du ministère de l'Environnement.

Le diplomate a aussi rappelé la série télévisée panafricaine "C'est la vie", dont le financement est assuré par la France.

"C'est une manière de créer une industrie cinématographique et audiovisuelle ici à Dakar, avec cette expertise qui va servir non seulement pour cette série +C'est la vie+, mais aussi pour d'autres séries en perspective", a souligné Christophe Bigot.

Christophe Bigot a également relevé les ambitions d'Atos, un groupe français spécialisé dans la fourniture de services informatiques (conseil, gestion et intégration de systèmes), qui compte installer à Diamnandio une plateforme numérique qui devrait générer 1 000 emplois d'ici à trois ans.

"Nous souhaitons encourager cette évolution de développement du type incubateur qui permettra au Sénégal de devenir un acteur essentiel dans l'économie mondiale", a-t-il ajouté.

Sénégal

Louma de Thille Boubacar - Sexe, alcool et drogue sur les étals

Le marché hebdomadaire de Thillé Boubacar, l'un des plus importants de la sous-région, est-il… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.