11 Novembre 2017

Maroc/Cote d'Ivoire: Match Côte d'Ivoire - Maroc - Ils ont dit

"La Côte d'Ivoire joue une finale".

Adou Mel (journaliste sportif) : « Ça se jouera sur des détails »

La Côte d'Ivoire a de réelles chances de qualification dans la mesure où elle joue à domicile. Mais jouer chez soi ne veut pas dire qu'on a toutes les cartes en main. Il va falloir batailler dur. Tout devrait se jouer sur des détails. L'équipe la mieux préparée sur les plans physique, tactique, technique et psychologique aura l'avantage.

Fernand Dedeh (journaliste sportif) : « Montrer qu'un match se gagne au mental »

La Côte d'Ivoire joue une finale. Elle est à 90 mn de son quatrième Mondial. Mais l'équipe est en plein doute et en ballotage défavorable. Elle a impérativement besoin d'une victoire là où le Maroc peut se contenter d'un nul. Il y a cependant un brin d'espoir parce qu'un match ne vaut jamais un autre. Les joueurs jouent leur carrière. Ils peuvent écrire leur propre histoire. Ils ont envie d'aller au Mondial comme leurs devanciers. Il faut se battre et montrer qu'un match se gagne au mental.

Pascal Gnazebo (ex-entraîneur de la Soa) :« Il faut être prêt mentalement »

Dans cette rencontre, la différence se fera au niveau du mental. C'est un match couperet où en cas de défaite, c'est l'élimination. Le savoir-faire, c'est bien, mais si cela ne s'accompagne d'un mental fort et d'un esprit de combattant, ce sera difficile de passer. Je pense que nos jeunes gens auront ce mental d'acier pour passer le cap marocain. Tout dépendra également de la stratégie. Je ne sais pas laquelle mettra en place l'entraîneur des Eléphants. On peut gagner la rencontre dès la première seconde, mais on peut également la perdre à la dernière. Il faut donc être prêts mentalement, rester concentrés et ne surtout pas prendre de but pour finir ce match en beauté.

Fadiga Namama (ancienne internationale handballeuse) :« Les Eléphants doivent jouer soudés »

Nous avons de grandes chances de qualification si nous jouons soudés. Depuis quelques jours, toutes nos prières vont dans ce sens afin que Dieu puisse nous permettre d'aller une quatrième fois à la coupe du monde. Le football est la charrue qui tire toutes les autres disciplines donc une qualification rejaillira sur l'ensemble du sport ivoirien. Il faut que nos Eléphants se qualifient et moi, j'y crois.

Lama Bamba (ancien sélectionneur des Eléphants) : « Marquer tôt pour mettre la pression sur le Maroc »

Nous sommes obligés d'attaquer, mais en le faisant, nous devons faire également attention. Si dans les vingt premières minutes, nous arrivons à inscrire un but, la pression va changer de camp. Mais je connais très bien les Arabes qui joueront en essayant de gérer le temps. C'est à nous les Ivoiriens de faire le jeu, sans calcul, puisque nous sommes obligés de gagner. Derrière, il faut qu'on soit solides pour éviter de prendre un but. C'est un match où chaque équipe a ses chances avec un léger avantage aux Eléphants qui jouent à domicile. Bonne chance aux Ivoiriens.

Kader Guilavogui (journaliste sportif) : «L'efficacité offensive fera la différence »

Les chances des Eléphants sont grandes. Ce match sera difficile face au Maroc qui vient avec ses ambitions. Une équipe qui n'a plus goûté aux joies d'une qualification pour la coupe du monde depuis 1998. L'efficacité offensive va faire la différence dans cette rencontre. Il faut que les Eléphants se montrent tranchants au niveau des actions. Ce sera un match tactique, fermé parce que le Maroc a besoin d'un nul. L'idéal pour les Eléphants serait de partir à la pause avec l'avantage au score pour faire baisser la pression

Maroc

Jean-Pierre Manel élu secrétaire exécutif de l'ICCAT

L'ancien directeur des Pêches maritimes, Jean-Pierre Manel a été élu à Marrakech… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.