11 Novembre 2017

Sénégal/Afrique du Sud: Le fair-play sud africain, un cas d'école !

opinion

«Nous ne pouvons pas bénéficier d'activités corrompues pour des raisons éthiques et morales. Par conséquent, nous respecterons la directive de la Fifa visant à rejouer le match contre le Sénégal à une date à déterminer».

C'était la décision prise par la Fédération sud-africaine de football quand la Fifa et le TAS ont conclu à un «résultat manifestement manipulé» par l'arbitre Lamptey du Ghana le 12 novembre 2016 entre Bafana Bafana et Lions. Ils réclameront et obtiendront juste de la Fifa une prise en charge sur certains frais. Sinon, personne ne les a entendu ruer dans les brancards ou se permettre d'accuser certaines personnalités de la Fifa.

Face aux Lions hier, vendredi 10 novembre, les Bafana Bafana n'ont montré aucune rancune. Ils sont venus jouer un match de football pour le gagner. Ils ont perdu. Ils ont respecté la loi du sport qui voudrait qu'il y ait un gagnant ou un perdant. Et quand vers la fin du match, sur une action, un joueur sud-africain envoit Lamine Gassama au tapis, c'est la star Itumeleng Isaack Khune qui a quitté son camp pour venir calmer ses partenaires.

Mais ce qui a été le plus impressionnant c'est l'attitude du public. Exceptées quelques invectives sur certaines décisions de l'arbitre ou encore des huées contre Sadio Mané dans le but de destabiliser la star du football sénégalais, le public est resté fair-play.

Menés (0-2) sur leur propre pelouse du stade de Polokwane qu'ils avaient pourtant pris pour une bastion imprenable, le 12ème homme sud-africain ne s'est pas fait prié de chanter, danser à la mi-temps du match. Ce qui n'a pas manqué d'impressionner les Sénégalais.

Et pour cause, chez nous, nous aimons le sport particulièrement le football. Seulement certains n'acceptent qu'un seul résultat (la victoire).

Se croyant sorti de la cuisse de Jupiter, ces pseudo-supporters saccagent tout sur leur passage. Ils avaient condamné notre sélection à l'errance et rendu plus que salé la facture des réceptions de nos matches à l'extérieur (Marrakech, Conakry, Casablanca). Hier, encore les sud-africains nous administrait une belle leçon du fair-play. Un véritable cas d'école à méditer au pays de la Teranga (Hospitalité).

Sénégal

Descente implacable aux enfers de Michael Reza Pacha, les masques tombent

Confidentiel Afrique qui suit en exclusivité de très près voilà plusieurs mois l'affaire… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.